RDS.ca,
mardi, 17 févr. 2009. 20:30

Sergei Kostitsyn et Alex Kovalev n'accompagneront pas leurs coéquipiers à Washington. Le jeune s'en va réfléchir à Hamilton tandis que le vétéran, à la demande de Bob Gainey, demeure à Montréal pour prendre du repos.

Le directeur général du Canadien a rencontré Kovalev mardi pour lui demander de rester à la maison et de faire le vide.

Kovalev, qui n'est pas blessé, était contre l'idée au départ, mais il a finalement accepté le conseil de son patron.

Kovalev n'a pas demandé à être échangé et il veut demeurer à Montréal. Lorsque questionné sur la suite des événements, Gainey a admis que tous les scénarios étaient possibles, autant un retour au jeu samedi, contre les Sénateurs d'Ottawa, qu'une transaction.

L'Artiste trouve la situation du Canadien difficile présentement parce qu'il ne joue pas à la hauteur des attentes. "C'est lourd pour lui", a déclaré Gainey.

Gainey a ajouté que de la façon dont l'équipe joue présentement, elle n'a pas besoin de Kovalev pour le voyage à Washington et Pittsburgh.

Si Kovalev n'est pas du voyage, Alex Tanguay accompagnera ses coéquipiers. Il ne sera toutefois pas de retour au jeu avant le 28 février contre les Sharks de San Jose.

Kostitsyn à Hamilton

Vingt-quatre heures après avoir fait l'acquisition de Mathieu Schneider, Gainey a continué la résolution de problème en rétrogradant le jeune attaquant biélorusse au club-école du Canadien.

Du même coup, il a rappelé Gregory Stewart, qui rejoindra ses coéquipiers à Washington en soirée.

Le plus jeune des frères Kostitsyn n'est plus l'ombre du joueur qui a surpris tout le monde à sa saison recrue. Il n'a pas trouvé le fond du filet depuis le 10 janvier et ne revendique que cinq mentions d'aide à ses 14 derniers matchs.

"On veut que l'adversaire en arrache physiquement contre nous, a dit Carbonneau pour expliquer le renvoi de Sergei K. aux ligues mineures.

"Stewart a fait une bonne impression lorsqu'il a disputé un match avec nous la saison dernière. Et cette année, il a joué trois bons matchs à Montréal."

Et Sergei?

"Il a obtenu plusieurs chances, a fait remarquer Carbonneau. Il a le talent pour jouer dans la Ligue nationale. Mais le talent ne suffit pas. Dans son cas, il y a un problème de comportement et de travail. Le règlement nous permettait aussi de l'envoyer à Hamilton sans le soumettre au ballottage."

"Il faut être juste envers les joueurs, a noté Gainey. Un joueur allait dans la bonne direction tandis que l'autre se dirigeait dans la mauvaise. Je crois que nous venons de lancer le bon message aux deux joueurs", a expliqué le directeur général du Tricolore.

Carbo réplique à Perron

Carbonneau et Jean Perron ne sont pas à inviter au même party. Carbonneau a déploré l'intervention publique de Perron au cours de laquelle l'ancien entraîneur du Canadien a soutenu que Carey Price, Christopher Higgins et Sergei Kostitsyn profitent un peu trop de la vie nocturne de Montréal.

"C'était très déplacé de sa part, a dit Carbonneau. Il a perdu mon respect. Vous savez, les bars de la ville sont pleins et pas juste de joueurs de hockey."

L'entraîneur a rappelé que l'équipe peut surveiller les joueurs lorsqu'ils sont dans l'entourage du club mais pas quand ils ont congé.

Price et Higgins n'étaient pas contents lorsque les journalistes ont abordé le sujet en leur présence.

Les trios à l'entraînement

Les trios de l'entraîneur Guy Carbonneau à l'entraînement :

Higgins - Koivu - D'Agostini

A. Kostitsyn - Plekanec - Pacioretty

Bégin - Lapierre - Kostopoulos

Laraque - Chipchura - Dandenault

Carey Price sera devant le filet contre les Capitals.