RDS.ca,
lundi, 28 avr. 2008. 21:40

Le Canadien aura beau essayer toutes les combinaisons possibles pour venir à bout des Flyers de Philadelphie, il n'arrivera jamais à ses fins tant qu'il ne va pas profiter de ses chances en première période.

Carey Price a alloué trois buts sur sept tirs en deuxième période et les Flyers ont pris les devants 2-1 dans la série demi-finale de l'Association de l'Est opposant les deux équipes en l'emportant 3-2, lundi soir au Wachovia Center.

Après avoir vu ses coéquipiers rater plusieurs occasions en or de marquer au premier vingt, Price a été déjoué par Scottie Upshall, Mike Richards et R.J. Umberger lors de l'engagement médian avant de céder sa place à Jaroslav Halak pour le dernier tiers.

Tomas Plekanec et Saku Koivu ont redonné espoir au CH en marquant pendant une pénalité majeure imposée à Derian Hatcher en troisième période, mais les hommes de Guy Carbonneau n'ont pas été en mesure de niveler la marque comme ils l'avaient lors du premier match de la série.

Même s'il a semblé ébranlé à la suite des deux filets qu'il a concédés en l'espace de 72 secondes, le gardien des Flyers Martin Biron a été brillant par la suite en étouffant toutes les tentatives des attaquants des Glorieux. Le cerbère québécois a réalisé un grand total de 32 arrêts - dont 15 lors de l'engagement final.

Les équipes ont de nouveau rendez-vous à Philadelphie, mercredi.

Arme innofensive

La première période a été le prolongement du match numéro deux à Montréal, en se sens qu'elle a été celle des occasions ratées du côté du Canadien.

Koivu a manqué la plus belle, à la sixième minute, au terme d'une échappée à sa sortie du banc des pénalités. Biron a harponné le disque, comme il l'avait fait face à Plekanec, samedi.

Le meilleur jeu de puissance de la LNH en saison régulière a continué d'éprouver des problèmes, en trois déploiements. A 10:28, le CH s'est vu accorder une double supériorité numérique de deux minutes, au cours de laquelle il n'a guère été menaçant.

Biron a eu à s'illustrer aux dépens de frappes des défenseurs Mark Streit et Andrei Markov.

Le gardien québécois a par la suite vu la chance lui sourire quand la frappe de Maxim Lapierre a heurté le poteau.

Une échauffourée a éclaté à 2:01 de la fin quand Steve Downie a fait culbuter Price, dans le coin gauche. Downie a été puni pour son geste.

Sept tirs, trois buts

Les Flyers ont pris l'initiative en deuxième période, en marquant trois fois à l'aide de sept lancers seulement.

Upshall a commencé le bal, à 7:04, en laissant partir un lancer des poignets, à la hauteur du cercle de remise en jeu droit. La défense lui a laissé beaucoup d'espace, en plus de gêner le gardien.

Richards a doublé l'avance des siens en infériorité numérique, à 15:12. Le long tir qu'il a décoché a bifurqué légèrement sur Mike Komisarek en amorce. Price aurait dû malgré tout effectuer l'arrêt, la rondelle passant entre sa mitaine et la jambière gauche.

Umberger a porté un dur coup, à 18:19. Jeff Carter a soutiré le caoutchouc à Komisarek, avant qu'il se retrouve sur la lame du bâton de Umberger.