RDS.ca mercredi, 15 sept. 2010. 19:19

La situation des gardiens chez le Canadien de Montréal est stable avec la présence devant le filet de Carey Price et d'Alex Auld. Mais avec le départ de Cédrick Desjardins vers Tampa Bay, un jeune gardien aura la chance de se faire valoir à Hamilton.

Avec Kari Ramo qui a décidé de demeurer en Russie, Robert Mayer se retrouve maintenant quatrième dans la hiérarchie des gardiens du Tricolore.

La saison dernière, Mayer a mené les Cyclones de Cincinnati dans la East Coast league aux grands honneurs. L'ancien porte-couleur des Sea Dogs de Saint John veut franchir les étapes une à la fois. À 20 ans, il sait que tout peut arriver et qu'il doit se montrer patient. Surtout que Carey Price est l'homme de confiance de l'organisation.

«Carey est un bon gardien. Je dois faire mes preuves à Hamilton avant de pouvoir penser à la Ligue nationale», confie Mayer.

Mayer a d'ailleurs pu profiter des conseils de Jaroslav Halak l'an dernier.

«J'ai beaucoup parlé avec Cédrick et Jaroslav lors du dernier camp d'entraînement. Ils m'ont conseillé de voir mon utilisation à Cincinnati d'un bon oeil», raconte-t-il.

Avec la réalité du plafond salarial, plusieurs organisations sont tentés de faire confiance à de jeunes gardiens. Robert Mayer regarde des situations comme celle d'Anti Niemi qui était, il n'y a pas si longtemps, le quatrième gardien de l'organisation des Blackhawks ce qui lui permet toujours de croire à son rêve.

D'après un reportage de Luc Bellemare