Patricia Molloy - Chroniques, profil, vidéos et blogues | RDS.ca

Tous les experts RDS

Patricia Molloy

Patricia Molloy a commencé à s'intéresser passionnément à la lutte professionnelle à la fin des années 90.

Lors de la nouvelle ère de la WWF (World Wrestling Federation), elle été conquise par Stone Cold Steve Austin, The Rock, The Undertaker, Kane, Mankind, etc.

Il y avait aussi la WCW (World Championship Wrestling) qui était en concurrence directement avec la WWF, avec Goldberg, Sting, Hulk Hogan, Kevin Nash, Scott Hall, Scott Steiner, etc. Ces années étaient magiques pour elle! Elle suivait les histoires comme un téléroman. Elle avait hâte aux lundis soirs pour écouter Monday Night RAW et Monday NITRO (« parce que oui, comme tout le monde, je zappais entre les deux émissions diffusées à la même plage horaire », dit elle).

Ensuite, elle a commencé à s'intéresser aux autres fédérations internationales ainsi qu'à la lutte québécoise. Elle lisait des revues et des livres sur la lutte professionnelle afin d'en connaître davantage sur cette industrie qui la fascine. Elle assistait à plusieurs spectacles de lutte partout en province et en Ontario.

Ce qui la passionne de la lutte professionnelle? Non, ce n'est pas les gros hommes musclés comme plusieurs se plaisent à lui dire, mais le côté théâtral de ce sport de combat et la passion de ces athlètes. Pour être un lutteur professionnel, il faut être passionné. Parce que ce n'est pas l'argent qui les motivent, mais l'amour pour l'industrie, le désir de performer et de faire lever la foule. Ses études en marketing et communication jumelées à son expérience professionnelle l'ont propulsée au sein d'une équipe qui œuvre dans le domaine qui la passionne.

Au début de l'année 2010, elle a commencé à travailler avec la fédération québécoise de lutte professionnelle TOW (Top of the World). Elle écrit les communiqués de presse pour les galas à venir et travaille comme coordonnatrice de plancher lors des évènements majeurs. Elle aime autant assister à un gala de lutte comme spectatrice, qu'y travailler. « C'est l'envers de la médaille, mais les deux sont fascinants! Lors des évènements, je vois rien de ce qui se passe durant le spectacle, mais je m'amuse tout autant.»

Depuis la fin de 2010, elle travaille au développement des affaires de cette même fédération, en compagnie de Marc Blondin, Sylvain Grenier et Jean-François Kelly. « Mon rêve a toujours été de faire revivre la lutte professionnelle au Québec, et avec cette équipe, je vais y arriver! »