AP vendredi, 22 févr. 2013. 08:51

PRETORIA, Afrique du Sud - L'olympien Oscar Pistorius a obtenu vendredi sa libération sous caution en attendant la tenue de son procès pour la mort de sa petite amie, Reeva Steenkamp.

Les membres et les partisans de la famille Pistorius ont crié « Oui! » quand le juge en chef Desmond Nair a annoncé sa décision, au terme d'une explication qui s'est étirée sur presque deux heures.

M. Nair a établi le montant de la caution à l'équivalent de 113 000 $ US, dont 11 300 $ US qui devront être présentés en espèces tandis que la disponibilité du reste devra être démontrée.

Le magistrat a aussi ordonné à Pistorius de rendre ses passeports et toutes les armes qu'il possède. Il lui est interdit de quitter le district de Pretoria sans l'autorisation de son agent de probation. Il est aussi interdit à Pistorius de retourner chez lui, là où le crime s'est produit.

Pistorius sera de retour en cour le 4 juin.

Le juge Nair a rendu sa décision après quatre jours de présentations, autant par les procureurs qui accusent Pistorius de meurtre prémédité que par ceux qui assurent sa défense.

M. Nair a expliqué que l'affidavit fourni par Pistorius, dans lequel il fournit sa version détaillée des événements du 14 février, a joué en sa faveur. Il a aussi conclu que Pistorius ne risque pas de s'enfuir s'il est remis en liberté, avant d'ajouter que l'accusé ne présente pas de risque pour la population.

Pistorius maintient depuis le début qu'il croyait avoir affaire à un intrus quand il a ouvert le feu dans sa résidence. Les procureurs croient plutôt qu'il a tiré sur Mme Steenkamp au terme d'une querelle.