Sportcom samedi, 9 févr. 2013. 11:01

Montréal – Les patineurs canadiens sont montés trois fois sur le podium samedi, grâce à la médaille d’argent de Charle Cournoyer au 1000 m chez les hommes et celles de bronze remportées par Marie-Ève Drolet et Guillaume Bastille au 1500 m à la Coupe du monde de patinage de vitesse courte piste de Dresde, en Allemagne.

Cournoyer, originaire de Boucherville, avait terminé deuxième en quart de finale et en demi-finale, avant de filer avec la médaille d’argent en finale, grâce à un temps de 1 min 25,732 s. Il s’agit de sa deuxième médaille en carrière sur le circuit de la Coupe du monde.

«Je sentais que j’avais de bonnes jambes aujourd’hui (samedi), a souligné Cournoyer. Le 1000 m, c’est l’événement d’une compétition à mon avis. Les courses sont toutes relevées et il y a plusieurs batailles, donc les accrochages sont omniprésents. Si tu réussis à les éviter et en profiter, tu sors souvent vainqueur. »

Le Québécois a été devancé par le Chinois Wenhao Liang (1 min 25,677 s), pendant que le Russe Viktor An complétait le podium (1 min 25, 824 s.).

Olivier Jean, de Lachenaie, a été éliminé en finale en raison d’une disqualification pour avoir fauté, après avoir terminé deuxième de sa demi-finale.

Le Canadien Michael Gilday, de Yellowknife, a gagné la finale B.

Drolet et Bastille gagnent le bronze

Après avoir gagné sa demi-finale plus tôt dans la journée, Marie-Ève Drolet a bouclé la course en 2 min 22,069 s. pour monter sur la troisième marche du podium au 1500 m chez les femmes et remporter sa deuxième médaille de la saison en Coupe du monde.

« Je me sentais calme durant la course, je suis contente de ma préparation d’avant course, a indiqué Drolet. Je me sentais en confiance et ça m’a vraiment aidé beaucoup aujourd’hui. »

La victoire est allée à la Britannique Elise Christie (2 min 21,851 s.), alors que la deuxième marche du podium a été occupée par la Coréenne Min-Jung Kim (2 min 21,952 s.).

Gabrielle Wadell, de Red Deer, en Alberta, a de son côté terminé 8e de la finale A. Caroline Truchon, de Chicoutimi, a été éliminée en qualifications après avoir été pénalisée.

De son côté, Guillaume Bastille, originaire de Rivière-du-Loup, a pris le troisième rang chez les hommes, avec un temps de 2 min 14,179 s.

« La demi-finale et la finale se sont déroulées sensiblement de la même façon pour moi, a souligné Bastille. Je me suis campé en arrière du peloton et j’ai attendu que les autres patineurs se fatiguent. Je les voyais batailler en avant au début de la course et j’étais assez confiant de pouvoir les dépasser plus tard.»

Les grands honneurs sont allés au Coréen Da Woon Sin (2 min 13,149 s.), qui a devancé l’Américain J.R. Celski (2 min 13,195 s.).

Après avoir été éliminé en demi-finales, François Hamelin, de Sainte-Julie, a terminé 16e au classement final, alors que Vincent Cournoyer, de Boucherville, a pris le 19e rang.

Au 1000 m chez les femmes, la Montréalaise Jessica Hewitt a fini 4e de la finale B, alors que Valérie Maltais, de La Baie, a été éliminée en quart de finale après avoir été pénalisée pour obstruction. Elle a terminé 17e au total. De son côté, Marianne St-Gelais, de St-Félicien, a été éliminée en qualifications.

Les femmes passent en finale au relais

Premières de leur quart de finale au relais féminin de 3000 m vendredi, les Canadiennes ont offert une autre belle performance en demi-finale. Après avoir chuté très tôt, les représentantes de l’unifolié ont remonté pour terminer deuxièmes et se qualifier pour la finale de dimanche contre la Chine, la Corée et les Pays-Bas.

La finale du relais féminin aura lieu dimanche.

Du côté des hommes, les Canadiens ont été éliminés lors des qualifications. Occupant la deuxième place derrière les Chinois pendant presque toute la course, l’équipe masculine a glissé au quatrième rang à la suite d’une chute et a vu son parcours prendre fin.

Les Chinois, les Russes, les Coréens et les Autrichiens participeront à la grande finale.

En plus des finales du relais, les patineurs prendront part à un 500 m et à un autre 1 500 m.