RDS.ca, Stéphane Morneau dimanche, 21 avr. 2013. 15:37

Les Pacers avaient le contrat de mettre un sourire sur le visage de leurs partisans en ce dimanche après-midi et Paul George, dangereusement efficace, a pris plaisir à la tâche.

George a terminé avec le match avec un triple doublé, soit 23 points, 11 rebonds et 12 passes, aidant ainsi son équipe à facilement disposer des Hawks d’Atlanta 107-90 pour prendre une avance de 1-0 dans la série éliminatoire.

Indiana a pris les commandes du match dès le premier quart, terminant le premier douze minutes avec une avance de huit points contre les Hawks qui n’ont jamais semblé menaçants pour les hommes de Frank Vogel.

George n’a pas été le seul à s’amuser dimanche après-midi alors que les cinq partants des Pacers ont marqué plus de dix points. Même le réserviste Gerald Green est venu ajouter son grain de sel avec 11 points en seulement 11 minutes de jeu.

Un match sans histoire pour les Hawks qui manquaient de tonus et d'aplomb.

« On se doit de jouer dur pour le reste de la série, » précisait l’avant des Pacers, Paul George. « Ce n’est qu’une seule victoire et on sait qu’ils (les Hawks) vont revenir à la charge »

Dans la défaite, Jeff Teague a marqué 21 points, mais il n’a pas été en mesure de contenir l’explosif George Hill des Pacers qui l’a fait mal paraître à plusieurs occasions durant le match.

La victoire des Pacers ne représente pas une surprise, eux qui ont remporté cinq matchs de plus que les Hawks en saison régulière, mais l’aisance de l’exécution et la domination sous les paniers pourraient obliger les Hawks à revoir leur approche du tout au tout.

Indiana a réussi 30 de ses 34 lancers francs dans le match. Pendant ce temps, les Hawks ont visité la ligne caritative seulement que 17 fois, ne réussissant que 7 de leurs tentatives. Une performance inquiétante contre la défensive punitive des Pacers.

Une victoire d’équipe impressionnante pour les Pacers qui reprendront les hostilités mercredi, toujours à Indianapolis, pour le deuxième match de la série.