jeudi, 22 juil. 2010. 17:41

Si besoin était, l'ascension du Tourmalet a apporté une autre confirmation de la parité entre Andy Schleck et Alberto Contador en hautes montagnes, ce qui n'était pas le cas l'an dernier.

Andy peut-il encore progresser en supposant que Contador ait atteint son apogée à 27 ans? C'est hautement souhaitable si on estime que l'Espagnol restera au moins légèrement supérieur au Luxembourgeois au contre-la-montre.

Pour l'intérêt de l'étape chronométrée de samedi, j'espérais d'ailleurs voir le maillot blanc se défaire du maillot jaune sur le Tourmalet. L'an prochain, peut-être!

Entre-temps, sur les 52 kilomètres contre la montre entre Bordeaux et Pauillac, nous mesurerons l'écart actuel entre ces deux-là dans cette discipline très particulière.

Schleck affirme que les 42 secondes cédées à Contador sur les neuf kilomètres du prologue de Rotterdam ne sont pas représentatives de son potentiel réel. À lui d'en faire la preuve...

Samedi également, le porte-drapeau canadien Hesjedal tentera de préserver sa huitième place au classement général. Au moins, pour lui, le top 10 est assuré, contrairement à la troisième marche du podium, qu'occupe Samuel Sanchez avec un pied dans le vide et Denis Menchov prêt à le faire tomber.

Transcription de l'intervention de Louis Bertrand au Réseau Info Sports.