AFP mercredi, 25 juil. 2007. 12:24

PARIS - L'Italien Cristian Moreni de l'équipe française Cofidis a subi un contrôle positif à la testostérone à l'issue de la 11e étape du Tour de France, entre Marseille-Montpellier, le 19 juillet, indique mercredi le site Internet du quotidien l'Equipe.

L'annonce de son contrôle positif (sur l'échantillon A) intervient au lendemain de la révélation du cas de dopage du Kazakh Alexandre Vinokourov et le départ de son équipe, Astana. Le prélèvement sanguin de Vinokourov, au soir de sa victoire dans le contre-la-montre d'Albi, samedi dernier, avait révélé la pratique d'une transfusion homologue.

Eric Boyer, le patron de l'équipe Cofidis, a annoncé qu'il allait d'abord écouter son coureur avant de prendre une décision après ce cas de dopage présumé.

"Je vais écouter Moreni, je veux entendre ses explications et nous déciderons ensuite de ce que nous allons faire", a déclaré à l'AFP Eric Boyer quelques minutes après la révélation du cas de Moreni.

La semaine dernière, le Tour de France avait déjà été ébranlé par l'annonce du contrôle positif à la testostérone de l'Allemand Patrik Sinkewitz, lors d'un stage de préparation. Ce premier scandale avait entraîné l'arrêt de la diffusion du Tour de France par les chaînes de la télévision publique allemande.