dimanche, 18 juil. 2010. 16:39

Alors que la dernière semaine du Tour annonce du suspense, le hors-d'œuvre pyrénéen de dimanche nous laisse sur notre appétit.

La consigne imposée à Schleck consistait à se coller à la roue de Contador et on n'a rien vu d'autre dans l'ascension vers Ax 3 Domaines.

D'ailleurs, plutôt que de se demander lequel des deux réussira à se défaire de l'autre en montagnes, il s'agit de voir si l'un ou l'autre en est réellement capable. À dix secondes près, comme à Morzine et à Mende, ces deux-là se valent.

À focaliser sur Contador, le maillot jaune a accepté de laisser filer Samuel Sanchez et Denis Menchov, qui lui sont tous deux supérieurs contre la montre. D'accord, ils sont encore à deux minutes et demie de Schleck, mais la menace s'amplifiera si le scénario de dimanche se répète.

Justement, Andy annonce qu'il passera à l'attaque lundi. Le maillot jaune n'a pas le choix : ses 31 secondes sur Contador sont insuffisantes avec 52 kilomètres contre la montre au menu samedi prochain.

Mais je doute qu'il largue son premier rival dans le redoutable port de Balès. Et tiens... si Schleck devait laisser filer Contador dans la descente très technique vers l'arrivée?

Puisqu'ils se valent quand ça grimpe, le suspense nous attend peut-être sur l'autre versant de la montagne.

*Transcription de l'intervention de Louis Bertrand au Réseau Info Sports.