lundi, 14 déc. 2009. 07:11

Par Paul Foisy - Les compétitions de bobsleigh seront présentées les 20-21-23-24 -26 et 27 janvier 2010 au Centre des sports de glisse de Whisler. Il y aura une compétition de bob à quatre (hommes) ainsi qu'en bob à deux (hommes) et (femmes).

Au départ, les athlètes poussent le bobsleigh aussi rapidement que possible sur une distance d'environ 50 mètres. Bien que cette étape ne dure que cinq secondes, elle est la partie la plus cruciale de la course. Sans un départ fulgurant, les chances de médaille sont bien minces. À la fin de l'élan, les bobeurs sautent dans le bobsleigh pour dévaler, en position assise, une piste glacée abrupte et sinueuse. Les vitesses peuvent atteindre plus de 140 km/h. Le pilote dirige la descente à l'aide de deux cordes. Ces cordes sont attachées à un boulon de direction qui permet de tourner de devant du bobsleigh. Le freineur arrête le toboggan à la fin de la descente.

Un peu d'histoire

La glissade en toboggan est une activité hivernale pratiquée depuis des lustres. Les enfants sont particulièrement friands de ces journées de plein air où l'on dévale les pentes à bord de traîneaux ou de chambres à air.

Dans sa forme sportive, le bobsleigh, qui tire son nom de l'anglais bob (se balancer) et sleigh (traîneau), apparaît vers la fin du XIXe siècle alors que l'on rassemble deux traîneaux en y ajoutant un mécanisme pour diriger cet assemblage sur les pentes. On nomme cet engin « bobsled » puisque les équipages se balancent d'avant en arrière afin d'accélérer leur descente en ligne droite. Alors que le sport attire de plus en plus des touristes fortunés, on fonde le premier club de bobsleigh au monde en 1897, à St-Moritz en Suisse. Le sport poursuit son développement et se propage dans les grands centres alpins d'Europe. Tant et si bien qu'en 1923, on ressent le besoin de fonder la Fédération internationale de Bobsleigh et Tobagganing (FIBT). L'année suivante, le bobsleigh à quatre fait son entrée aux Jeux olympiques d'hiver de Chamonix en France. Quatre ans plus tard, lors des Jeux de Lake Placid, le bob à deux sera également admis.

Au Québec et au Canada, ce sport est encore inconnu à cette époque. Cependant, au milieu des années 1950, la détermination de quelques individus amène le Canada à réaliser un véritable tour de force lors des Jeux d'hiver d'Innsbruck de 1964. En effet, lors d'un voyage en Europe, Vic Emery visite St-Moritz et y rencontre une équipe de bobeurs britanniques en route vers Cortina où se déroulent les Jeux d'hiver de 1956. Emery décide alors de se rendre en Italie afin d'assister aux Jeux. Il est rejoint par son ami Lamont Morton. Les deux Canadiens reviennent de leur périple enthousiamés par ce sport de glisse.

L'année suivante, ces deux adeptes des sports d'hiver éveillent l'intérêt de leurs amis et fondent le Laurentian Bobsleigh Club en compagnie de John Emery. Dès 1959, le club prend part à des compétitions internationales. En 1960, la formation deviendra le Canadian Bobsleigh Club. Ne disposant d'aucune forme de financement, les quinze membres du club défraient leurs dépenses et financent l'achat de quatre engins. Ils prennent la route de Lake Placid pour s'y entraîner. Les efforts portent fruit en 1962, alors qu'une équipe dirigée par Lamont Morton remporte le championnat de bobsleigh du Commonwealth. L'expérience acquise permet aux Canadiens de réunir une équipe qui sera en mesure de remporter l'or aux Jeux olympiques de 1964. Cette équipe formée des frères Vic et John Emery ainsi que de Doug Anakin et Peter Kirby remportera également les Championnats du monde l'année suivante.

En 1998, le Panthéon des sports du Québec rend hommage à cet équipage canadien en intronisant les membres de cette équipe au Temple de la renommée des sports du Québec.

Athlètes québécois ayant participé aux Jeux olympiques en bobsleigh :

Anakin, Doug, 1964, médaille d'or
Blakely, Peter, 1972
Cantin, Serge, 1980
Caron, Pascal, 1994, 2002
Curie, Gordon, 1964,
Emery, John, 1964, médaille d'or
Emery, Vic, 1964, médaille d'or
Gehrig, Hans, 1968, 1972
Glynn, Martin, 1980
Goetschi, Harry, 1968
Hobart, David, 1964
Kirby, Peter, 1964, médaille d'or
Lavalley, Jim, 1976
Martin, Christopher, 1976
McDougall, Purvis, 1968
Morin, Yannick, 2002
Richardson, David, 1972
Stehr, Thomas, 1976
Wilson, Robert, 1980, 1984
Zardo, Guido, 2002

En référence :
www.rdsolympiques.ca/bobsleigh/news/newsid=3606.html#bobsleigh
www.vancouver2010.com/fr/
www.olympic.org/
www.thecanadianencyclopedia.com
Archives du Panthéon des sports du Québec