lundi, 31 déc. 2012. 11:54

Le retrait de douze pays entrainera des pertes estimées à 24%

Texte original sur PrincePoker.com - 31 décembre 2012) - Betfair est en réorganisation en cette fin d'année 2012 et suite à l'embauche de Breon Corcoran, nouveau PDG de la compagnie, il fut ultimement décidé de retirer les efforts d'acquisition d'un total de douze pays où la législation relative au jeu en ligne apparaît floue. Cette décision inclut un retrait du marché canadien, effectif immédiatement.

Betfair affirme maintenant vouloir exclusivement se concentrer sur les marchés régulés. Cette transition ne se fera pas sans heurt, alors qu'une perte de 48M de livres sterling est présumée selon les derniers résultats financiers de la compagnie. Outre le Canada, Betfair tire le rideau sur les marchés d'Allemagne, d'Autriche, de la Suisse, de la Russie, de l'Ukraine, de la Pologne, de la Finlande, de la Grèce et de la Norvège.

Cette décision sème un brin de confusion chez les joueurs, alors que ce retrait ne semble pas vouloir s'exprimer de la même manière dans chacun de ces pays. S'il est clair que les efforts marketing sont complètement annulés, les joueurs canadiens seront-ils du coup bannis du site? La plus récente communication envoyée aux affiliés offre un discours ambigu à cet effet:

"Suite à notre décision plus tôt cette année de se retirer de certains marchés internationaux, nous avons maintenant pris la décision de cesser l'acquisition de nouveaux joueurs dans les marchés suivants. [...] de nouvelles acquisitions de joueurs de ces pays ne seront pas converties en paiements d'affiliation et nous n'aurons aucun partage de revenus sur l'activité de ces joueurs."

Ainsi, il semble que les joueurs canadiens conserveront la possibilité de jouer sur Betfair. Cela semble toutefois faire peu de sens dans l'esprit d'un retrait des activités commerciales suivant une décision légale. À moins que cette raison annoncée ne soit qu'un prétexte pour plutôt procéder à une importante réduction de coûts marketing? La réponse ne saurait tarder. En date du 31 décembre 2012, les joueurs canadiens avaient toujours accès aux tables de Betfair Poker.

Chose certaine, cette décision représente un autre dur coup pour le réseau Ongame. Après que bwin ait rejoint PartyPoker, la perte d'acquisition des joueurs via Betfair fait d'Ongame un réseau marginal, à tout le mieux.

Suite à cette décision, PrincePoker n'a d'autre choix que de retirer Betfair Poker de sa liste de partenaires. Nous réévaluerons l'intérêt des joueurs face à une porte d'entrée sur le réseau Ongame et prendrons des décisions conséquentes. À l'heure actuelle toutefois, force est de constater que le réseau ne représente aucun attrait tangible. Nous attendrons donc de voir la direction prise par le réseau afin de trancher à cet effet.