samedi, 12 janv. 2013. 10:08

Les deux Québécois sont déjà assurés d'une cagnotte de 165 900$

Texte original sur PrincePoker.com - 12 janvier 2013) - Décidément, le Québec n'a pas l'intention de ralentir sur la scène internationale de poker en ce début d'année 2013! Avec cinq représentants décrochant une bourse dans le tournoi principal du PokerStars Caribbean Adventure, le titre demeure à la portée de la main, pour deux candidats plutôt qu'un demain!

Yann Dion, lui qui a remporté l'événement principal FTOPS pour 453 229$ il y a moins d'un mois, débutait la journée de compétition en tête du trio québécois, au 4e rang sur les 21 finalistes. Il était accompagné de Guillaume Rivet et de Jonathan Roy, respectivement aux 19e et 20e échelons. Si les chances apparaissaient minces pour ces deux derniers, nous savons néanmoins comment le poker est capable des plus grands rebondissements parfois. Rappelons que Jonathan Roy se trouve également dans une excellente période de poker, lui qui a décroché le tout premier titre de l'histoire du WPT Montréal au Playground Poker Club en novembre, ainsi que la coquette somme de 754 162$.

La journée débuta d'ailleurs admirablement bien pour lui. Sur la toute première donne, Roy reçut AK et poussa son tapis complet avant d'être opposé à Darren Elias avec 77. Ça semblait en être fait de son aventure, mais un as à la rivière permis plutôt au Québécois de se relancer en plein cœur de la course. Cette remontée se poursuivit quelques instants plus tard, alors que Roy fut à l'origine de l'élimination de Rivet au 21e rang. Sur cette main, Rivet poussa sa paire de 10 avant d'être appelé par la paire de Dames de Roy. Ce dernier empoche la très respectable somme de 56 000$ pour sa performance.

Alors que Yann Dion sut rester dans le premier tiers au classement pendant la majorité de la journée, ce fut au contraire un travail à l'arraché pour Roy. Ce dernier composa avec l'un des plus petits tapis tout au long de la journée, faisant dos au précipice plus souvent qu'à son tour. Patience et opportunisme furent toutefois deux puissantes armes pour le jeune homme, lui qui esquiva systématiquement tous les coups fatals que ses adversaires tentaient de lui assener.

Les éliminations se succédèrent assez rapidement, du moins jusqu'à l'obtention de la "fausse" table finale. En effet, alors que ce ne sont que huit adversaires qui reprendront l'action demain, les deux tables furent tout de même regroupées en une seule lors du cap de neuf joueurs franchi. Cela eut l'effet de considérablement ralentir le rythme, personne ne semblant vouloir tomber si près du but.

Bien que Jonathan Roy figura au dernier rang pendant un long moment, il n'allait pas se jeter dans la gueule du loup pour autant. Après presque quatre heures de confrontation à neuf joueurs, c'est finalement Ryan Fair qui fit les frais du couperet, permettant à Dion et Roy de tous deux s'assurer de leur place en finale.

Lors de la reprise du jeu à midi ce dimanche, Yann Dion prendra le 6e rang grâce à un tapis de 2 535 000 jetons. Jonathan Roy, à l'image de sa journée, prendre le 8e et dernier rang avec un tapis de 1 525 000 jetons. Si la journée se terminant est le présage de l'avenir toutefois, il serait imprudent de le compter comme battu!

Jerry Wong mène le plateau avec 7 400 000 jetons. Il devance Joel Micka (6 475 000 jetons) et Andrey Shatilov (3 220 000 jetons). Le Canadien Owen Crowe prend le 4e rang avec 2 900 000 jetons, à quasi-égalité avec Joao Noguiera avec 2 890 000 jetons. Dimitar Danchev complète le lot des finalistes, lui qui prend le 7e rang avec 1 995 000 jetons.

Chaque joueur est d'ores et déjà assuré d'un jour de paye de 165 900$ demain. Le gagnant empochera quant à lui 1 859 000$, alors que le détenteur de la 2e place sera lui aussi millionnaire, avec 1 190 000$ en lot.

La meilleure des chances aux deux hommes demain!