samedi, 12 janv. 2013. 11:28

Nos Québécois pourront-ils atteindre la table finale du PCA 2013 aujourd'hui?

Texte original sur PrincePoker.com - 12 janvier 2013) -Ils étaient 59 en début de journée, tous assurés d'un jour de paye minimum de 24 000$. Afin d'espérer décrocher l'affriolante cagnotte de vainqueur de près de 2M$ toutefois, le défi s'annonçait de taille en ce 4e jour d'affrontements. Quatre Québécois plutôt qu'un demeuraient alors en lice, dans les positions suivantes:

8e) Yann Dion - 829 000 jetons
25e) Jonathan Roy - 520 000 jetons
28e) Guillaume Rivet - 412 000 jetons
46e) Patrick Thibault - 209 000 jetons

L'histoire nous montre toutefois qu'une seule journée de poker peut parfois tout changer. Le meneur en début de journée par exemple, Patrick Kelly, ne put même pas éviter le couperet, lui qui fut le dernier joueur éliminé avant la suspension du jeu en soirée. Le siège de meneur appartient désormais au Bulgare Dimitar Danchev. Après avoir débuté la journée avec 793 000 jetons, il connut une ascension constante, jusqu'à dépasser le plateau de 4M. C'est d'ailleurs lui qui fut à l'origine de l'élimination de Kelly lors de la toute dernière main de la soirée.

Lors de cette dernière, Danchev ouvre à 40 000 UTG+1. Ryan Fair appelle du hijack et Kelly relance à 202 000 du cutoff. Danchev relance à 460 000, Fair se couche et Kelly appelle. Le flop tombe 10h Qh 7c.

Danchev lance 360 000 au milieu et Kelly annonce all-in. Soudainement, le plus gros pot du tournoi était en train d'être joué. Agonisant presque, Danchev réfléchit pour plusieurs minutes, annonçant finalement le call et retournant KhKc. Énorme soulagement quand il vit que Kelly ne disposait que de 7s6s!

Pas de mauvaise surprise au tournant et à la rivière et Danchev amassait ainsi plus de 1.83M de jetons supplémentaires et envoyait Kelly à la balustrade.

Et nos Québécois à travers tout ça? Ce fut à vrai dire une excellente journée. Tous surent rapidement prendre leur rythme et progresser alors qu'autour d'eux, de nombreux adversaires tombaient. Bien que seulement un tiers des joueurs environ allait passer au 5e jour, trois Québécois sur quatre surent accomplir l'exploit. Yann Dion occupe encore le siège préférentiel du lot, grâce à un tapis de 2 296 000 jetons le plaçant au 4e échelon. Guillaume Rivet et Jonathan Roy sont quant à eux côte à côte aux 19e et 20e rangs, avec des tapis respectifs de 520 000 et 406 000 jetons. Avec un tapis moyen de 1 410 000 jetons, un simple doublage pourrait permettre aux deux jeunes hommes de rapidement se replacer dans la course.

Malgré son petit tapis en début de journée, Patrick "trick183" Thibault sut survivre jusqu'en 39e position avant de devoir rendre les armes. Cette performance lui vaut une cagnotte de 39 000$, en plus d'une expérience inoubliable à garder en mémoire. Sur le forum de discussion PrincePoker.com, il explique que "ce fut une expérience mémorable, surtout vers la fin sur la table principale avec caméras aux côtés de Yann [Dion et Jonathan [Roy." Il ajoute qu'il était alors très nerveux et était heureux d'avoir des compatriotes à ses côtés pour le rassurer, dans cette expérience surréaliste digne d'un rêve pour lui.

Interviewé par PokerStars, Yann Dion expliqua quant à lui ne pas être intimidé par le jeu la table principale, mais qu'il n'aimait néanmoins pas y être en même temps que ses amis. Il dit s'y être senti plus confortable une fois que Jonathan Roy fut replacé à une table autre, ce qui lui permettait alors de jouer sa propre partie sans se soucier de lui. Dion expliqua également avoir disposé du bon équilibre entre chance et talent hier, lui permettant une progression constante et une position de choix à l'aube du 5e jour.

Jonathan Roy avait quant à lui un tapis frôlant le million dans la dernière heure de confrontation hier, mais il fut placé devant une difficile décision pouvant mettre sa vie de tournoi en jeu. Lors de cette main, Roy ouvre à 40 000 UTG et Jerry Wong appelle du gros blind. Le flop tombe 3d 8d 5d. Wong check et Roy mise 42 000 jetons. Wong appelle.

Le tournant est un 2c. Wong check à nouveau et Roy mise 114 000 jetons. Wong appelle de nouveau.

La rivière est un 3h et Wong check pour une 3e fois. Roy décide de placer une large mise de 242 000 jetons, avant de voir Wong penser pendant une minute et de finalement décider de pousser son tapis effectif de 620 000 jetons.

Le Québécois, manifestement surpris par cette action de son adversaire, sombra dans une longue réflexion de plusieurs minutes. Il décida finalement de coucher sa main, montrant le 6d par inadvertance. À ce stade, il décida d'ouvrir son autre carte, le 7d, montrant qu'il avait floppé la couleur. Wong ne lui fit pas le plaisir d'ouvrir son jeu toutefois, se contentant d'amasser les jetons au milieu. Le mystère reste donc complet sur la validité de la décision!

Le jeu reprendra à midi aujourd'hui et se poursuivra jusqu'à ce que la table finale de huit joueurs soit composée. À la reprise, les blinds seront de 10 000/20 000 avec des antes de 3000 jetons. Le prochain joueur à mordre la poussière encaissera 56 000$ pour sa performance. Passer à travers ce 5e jour de compétition permettra toutefois d'assurer une somme d'au minimum 165 900$.