AP samedi, 16 févr. 2013. 07:41

SCHLADMING, Autriche - L'Américaine Mikaela Shiffrin est devenue la plus jeune femme en 39 ans à mériter un titre mondial de slalom, samedi.

À 17 ans et 340 jours, la skieuse du Colorado a donné aux États-Unis une quatrième médaille d'or et et une cinquième médaille au total aux Mondiaux de ski alpin, plus que toute autre nation.

« C'est tellement fou, a dit Shiffrin. Je suis tellement émotionnnelle... les mots me manquent. C'est fabuleux. »

Shiffrin était troisième après la manche initiale mais a pris les devants en deuxième descente, quand la Finlandaise Tanja Poutiainen et la Suédoise Frida Hansdotter n'ont pas été aussi rapides qu'elle.

Shiffrin a fini en 1:39,85 avec l'Autrichienne Michaela Kirchgasser deuxième, à 22 centièmes. Hansdotter a terminé troisième, à 26 centièmes de la gagnante.

La championne a dit avoir été inspirée par son coéquipier Ted Ligety, grand vainqueur en super-G, super-combiné et slalom géant, à ces Mondiaux.

Shiffrin est la plus jeune championne mondiale, toutes disciplines confondues, depuis l'Américaine Diann Roffe-Steinrotter, qui avait 21 jours de moins quand elle a triomphé en slalom géant, en 1985.

En slalom, les seules athlètes à avoir gagné plus jeunes, aux Mondiaux, ont été Hanni Wenzel du Liechtenstein, en 1974, et Esme Mackinnon de l'Angleterre, en 1931.

La Québécoise Marie-Michèle Gagnon s'est classée 13e et l'Ontarienne Erin Mielzynski 17e. Elles ont conclu à 1,85 et 2,39 secondes de la gagnante.

Huitième au premier passage, Gagnon a connu une fin de course plus lente à la reprise.

« J'ai peut-être moins attaqué, surtout sur le plat, où j'ai perdu beaucoup de temps, a dit Gagnon. La transition du mur au plat, il faut vraiment bien la réussir. Je pensais que je l'avais bien faite, mais mes entraîneurs m'ont dit que je bougeais moins bien.

« Une 13e place, ça va, mais c'est sûr que je m'attendais à un meilleur résultat après ce que j'avais fait en première manche », a souligné la résidante de Lac-Etchemin.

« En même temps, j'ai une saison avec des hauts et des bas. C'était difficile d'espérer avoir une médaille (aux Mondiaux) alors que je n'étais pas encore montée sur le podium (en Coupe du monde) », a ajouté celle qui qui a terminé une fois sixième et deux fois huitième, avant le rendez-vous autrichien.

Elli Terwiel, de la Colombie-Britannique, et Britanny Phelan, de Mont-Tremblant, ont fini 28e et 30e.

Dimanche, les meilleurs slalomeurs de la planète skieront en clôture des mondiaux de Schladming.