mardi, 1 sept. 2009. 10:59

Comme première chronique de ma nouvelle saison je ne pouvais passer sous silence cette date historique. Il y a 20 ans aujourd'hui, le 1er septembre 1989, j'entamais ma 3e et dernière année au département d'Arts et technologie des médias du Collège de Jonquière. Je vivais dans une bien modeste chambre d'un demi-sous-sol de la rue Panet où j'étais plus que fébrile d'assister au lancement de la toute nouvelle station de télé-sportive RDS.

Durant cet après-midi du 1er septembre 1989, je m'étais procuré un sélecteur de canaux « ce qu'on appelait à l'époque un JERROLD » pour être devant mon téléviseur à 17h30, heure d'entrée en ondes de la nouvelle station. La première émission fut animée par le comédien Jacques Thisdale, qui personnifiait le directeur de la grille horaire de RDS. Puis, à 18h30, le premier « Sports 30 » avec Chantal Machabée et Serge Deslongchamps aux commandes. Ça y était! Trois semaines plus tôt j'avais rencontré les patrons de la salle des nouvelles de l'époque Yvon Vadnais et Jacques Barrette et même si j'étais un candidat « avec un potentiel intéressant », comme on m'avait qualifié en 1989, les deux hommes m'avaient suggéré d'aller terminer ma dernière année d'études. J'ai acquiescé à cette demande en échange de la promesse d'un stage de cinq semaines en mars 1990 et aussi de la possibilité d'effectuer quelques reportages de Jonquière pendant les mois qui suivirent. Même si je n'étais pas dans les locaux de RDS ce 1er septembre 1989, j'avais quand même l'impression, dans mon sous-sol de la rue Panet à Jonquière, de faire partie de l'équipe.

Quelques mois plus tard, j'acheminais mon tout premier reportage à Sports 30 depuis Jonquière, un « topo » sur une jeune fille qui arbitrait des matchs dans les ligues d'hommes, un phénomène plutôt rare à l'époque. C'est d'ailleurs la signature de ce tout premier reportage que vous pouvez voir dans la chronique « 1000 visages », il s'en est passé du temps depuis.

Je profite de cette chronique pour dire MERCI aux « héros » de la première heure de RDS, les Gérald Janneteau, Guy Desormeaux, Yvon Vadnais (qui m'a donné ma première chance et je ne l'oublierai jamais), Jacques Barrette et autres. Il y a 20 ans, des observateurs disaient que RDS était un projet fou, que cette nouvelle télé-sportive fermerait ses portes après quelques mois d'existence. Certains autres avaient une vision beaucoup plus large et affirmaient, qu'au tournant du siècle, RDS serait peut-être le seul réseau francophone à diffuser des événements sportifs. Wow! Nous ne sommes pas loin de cela aujourd'hui.

Cette journée du 1er septembre à quelque chose de spécial. C'est comme si je savais cette journée-là, il y a 20 ans, que ma vie professionnelle était déjà tracée. Longue vie à RDS et à tous ses artisans! Que de chemin parcouru (surtout dans mon cas) en espérant vivre un autre « 20 ans » aussi stimulant et enrichissant.