Sportcom samedi, 24 mai 2008. 19:49

Montréal - À sa troisième rencontre des Séries mondiales en une semaine, l'athlète en fauteuil roulant Diane Roy est montée sur la troisième marche du podium chez les T54, samedi, au marathon de Schenkon, en Suisse.

La Québécoise, qui a parcouru la distance en 1h 44 min 7 s, ne s'est fait devancer que par les Suisses Édith Hunkeler (1h 41 min 43 s) et Sandra Graf (1h 42 min 17 s) qui ont respectivement ravi les première et deuxième places.

Faisant d'abord partie du groupe de tête, Roy a ensuite laissé filer Hunkeler et Graf devant au 25e kilomètre. « Ce sont deux filles qui grimpent et descendent vraiment très bien et comme le parcours comportait quelques côtes, cela les a avantagées. Il fallait donc travailler fort à ces moments-là pour rester avec elles », a commenté l'athlète de Hatley, en Estrie.

Roy a donc fait la lutte à une Américaine qui n'avait pas pu, elle non plus, suivre Hunkeler et Graf. « Je voulais vraiment être au moins dans les trois premières, mais l'Américaine roulait vraiment bien je me suis dit que ça allait être difficile. Finalement, à 10 km de la fin, dans un faux plat montant, je me sentais bien et je suis partie. J'ai réussi à décrocher l'Américaine pour rallier le fil d'arrivée en troisième place », a-t-elle poursuivi.

C'est la quatrième fois que Roy participe à la rencontre de Schenkon. Elle a inscrit cette année son meilleur chrono sur ce parcours. « Je suis vraiment contente d'avoir fait mon meilleur temps et aussi d'être parvenue à terminer troisième, car nous étions de très bonnes filles dans la compétition. »

Chez les hommes, Michel Filteau, de Saint-Jean-Baptiste, a terminé au quatrième rang, inscrivant un chrono de 1 h 29 min 17 s, toujours chez les T54. L'Espagnol Roger Puigbo Verdaguer a remporté l'épreuve en 1 h 27 min 36 s. « Michel était très satisfait d'avoir fait sous les 1h 30 min et de sa quatrième place », a raconté Roy au sujet de son compatriote.

Le Sherbrookois Jean-Paul Compaore, également du marathon, a dû rebrousser chemin au cinquième kilomètre, après avoir été victime d'une crevaison.

Dean Bergeron, de Saint-Augustin-de-Desmaures, qui participait au demi-marathon dans la classe T52, a pour sa part pris le deuxième rang, toutes catégories confondues. Il a réalisé un temps de 1 h 4 min 43 s.

Les quatre Québécois seront de retour au pays dimanche.