Sportcom vendredi, 27 avr. 2012. 14:22

Tyler Bjorn et Richard Clarke n'ont pas connu la conclusion qu'ils espéraient à la Semaine olympique française, comptant pour la Coupe du monde de voile, et ont ainsi fini au quatrième rang des quillards de la classe Star à Hyères, en France.

Premiers après les quatre premières courses, Bjorn et Clarke ont enchaîné avec deux sixièmes places et une quatrième mercredi. Jeudi, ils ont été victimes d'un bris d'équipement, qui les a empêchés de croiser la ligne d'arrivée de l'unique manche de la journée.

Les deux Canadiens étaient à égalité au deuxième rang, à l'aube de la course des médailles, vendredi. Après avoir frappé une vague, qui a empli leur bateau d'eau, ils ont dû se contenter d'une septième place, ce qui les a poussés hors du podium.

« Nous sommes entrés dans une vague et l'eau s'est retrouvée dans le bateau. En quelques secondes, nous avions environ 1000 livres de plus dans le bateau », a expliqué Bjorn.

Le navigateur de Beaconsfield n'a cependant pas voulu utiliser ce contretemps comme défaite.

« Je ne veux pas dire que c'est une malchance. Ça fait partie de la course. Nous allons en tirer des leçons. Peut-être que nous aurions dû faire un peu plus attention aux vagues plutôt que de nous concentrer sur d'autres détails. »

Les Britanniques Iain Percy et Andrew Simpson l'ont emporté grâce à leur total de 21 points, devançant aisément les Français Xavier Rohart et Pierre Alexis Ponsot (35).

Bjorn et Clarke ont pour leur part récolté 38 points, seulement 2 de plus que les Suédois Fredrik Loof et Max Salminen, médaillés de bronze.

Le Québécois et le Britanno-Colombien étaient évidemment déçus de la fin de leur compétition, mais traçaient un bilan assez positif.

« Nous sommes très contents de notre semaine. Un quatrième rang aux Jeux, ce serait décevant, mais ce ne sont pas les Olympiques. Nous voulons nous améliorer à chacune de nos sorties pour arriver prêts et confiants aux Jeux olympiques. Cette semaine, c'était bon pour notre confiance. »

Trois Québécoises étaient également en action du côté des dériveurs de la classe Laser Radial à Hyères. Marie-Pier Alary, Rebecca Abelson et Vanessa Dallaire-Lagacé se sont respectivement classées 69e, 76e et 78e.

Pour leur prochaine régate, le Championnat du monde de Star, Bjorn et Clarke n'auront pas à déplacer leur équipement, puisque le mondial sera aussi disputé à Hyères, à compter du 5 mai.

« Ce sera une compétition différente. Les courses seront plus longues. Ici, ça durait environ 75 minutes. La semaine prochaine, ce sera plutôt 2 heures », a comparé Bjorn.

Le nombre d'équipages sera également plus élevé. Il passera de 25 à la Coupe du monde à plus de 70 au Championnat du monde.