Cajelais à Paris, emplois chez FTP, le réseau Entraction et l'ISPT

Érik Cajelais au WPT Grand Prix de Paris

Texte original sur PrincePoker.com - 13 septembre 2012) - De nombreux Québécois, incluant Jonathan Duhamel, Érik Cajelais, Guillaume Rivet, Samuel Chartier et Jonathan Roy sont actuellement dans la Ville Lumière afin de participer à l'arrêt WPT du Grand Prix de Paris. Alors que le troisième jour de compétition s'amorce, seul Cajelais conserve toutefois ses chances de victoire, les autres ayant mordu la poussière hier ou avant-hier.

228 joueurs ont déboursé la somme de 7 500 euros afin de participer à cet événement classique, constituant du coup une cagnotte de 1 624 500 euros. Le futur vainqueur empochera ainsi la somme de 400 000 euros, tandis que les 27 finalistes s'assureront d'un profit dans l'événement.

Au moment d'écrire ces lignes, ils ne sont plus que 59. Le peloton est mené par Andrew Lichtenberger, devant Matt Salsberg et Philipp Gruissem. Cajelais se pointe quant à lui à mi-peloton avec un tapis dans la moyenne, environ au 30e rang.

Ça engage chez Full Tilt Poker!

Signe que les étapes menant à la réouverture de Full Tilt Poker vont bon train, l'embauche de personnel chez la salle bat maintenant son plein. De nombreux postes clés sont affichés par Rational FT Services depuis vendredi, mentionnant que "[la compagnie] recherche de talentueux professionnels pour une panoplie d'emplois, incluant dans les technologies de l'information, le marketing, le design, le service à la clientèle, les finances et l'administration".

Rappelons que par les critères de l'entente conclue avec le DoJ, PokerStars est dans l'obligation de rembourser les joueurs de Full Tilt Poker d'ici le 6 novembre prochain. Le retour en ligne de la populaire salle est donc pressenti dans les jours ou semaines précédant cette date butoir.

Le réseau Entraction fermera ses portes

Le réseau IGT est sur le point de complètement fermer boutique. Alors que ses bureaux de Stockholm et de Suède sont d'ores et déjà clos, le réseau opéré est quant à lui prévu pour disparaître d'ici la fin de l'année.

IGT a acheté le réseau en 2011 pour 108.2M$, mais n'a depuis rien fait de significatif afin de le développer. Le vétuste logiciel n'a rien d'attrayant et, face à des résultats décevant face au marché européen en phase continuelle de régulation, le réseau ne figure simplement plus dans les plans d'IGT.

IGT cherche ainsi à consolider ses activités, notamment suite à l'achat de DoubleDown Interactive, une compagnie de gaming social opérant DoubleDown Casino, l'un des plus populaires jeux sur Facebook. La compagnie dit également vouloir se concentrer sur sa vache à lait, soit le développement des jeux interactifs de machines à sous et de casino.

Au tour de David Benyamine de rejoindre l'ISPT

Après la signature de Mizrachi, Trickett, Antonius et Lieu en tant qu'ambassadeurs officiels de l'International Stadiums Poker Tour, voilà que le projet de Laurent Tapie et de Prosper Masquelier ajoute une autre figure de proue à son alignement. Avec l'arrivée de David Benyamine, il semble désormais clair que l'objectif marketing de l'ISPT est d'avoir une figure reconnue par marché clé de la scène mondiale du poker.

Ce tournoi historique désirant réunir jusqu'à 60 000 joueurs dans un format hybride combinant le jeu en ligne et le jeu live est prévu pour se tenir en mai 2013, au Stade Wembley de Londres.