AFP samedi, 16 févr. 2013. 12:31

LONDRES - Arsenal a subi un nouveau coup dur à trois jours de son huitième de finale de la Ligue des champions contre le Bayern Munich en se faisant éliminer de la Coupe d'Angleterre par le club de deuxième division de Blackburn, 1 à 0, samedi à l'Emirates Stadium.

L'entraîneur Arsène Wenger avait laissé des titulaires au repos, comme Cazorla, Walcott et Wilshere, entrés seulement à la 70e minute, ou encore Sagna et Podolski, restés sur le banc, pour ce huitième de finale a priori facile, à domicile, contre un club relégué de Premier League la saison dernière.

Mais ce sont les « Rovers » qui ont inscrit le seul but du match à la 71e par Kazim-Richards lors d'une de leurs très rares offensives, malgré une domination constante mais stérile des Londoniens.

Les Français Abou Diaby et Laurent Koscielny ont eu deux des meilleures occasions en première période, mais le gardien de Blackburn s'est interposé. En deuxième mi-temps, Kean a encore détourné une tête de Giroud puis vu un tir de Rosicky s'écraser sur sa transversale.

Paradoxalement, l'équipe de D2 a fait la différence alors que le trio majeur d'Arsenal Cazorla-Walcott-Wilshere venait de faire son entrée. Sur un contre, un tir d'Olsson a été repoussé par le gardien Szczesny dans les pieds de Kazim-Richards.

« Nous avons eu assez d'occasions pour l'emporter, mais nous ne l'avons pas fait. Nous avons manqué d'agressivité devant le but et nous n'avons pas assez bien utilisé nos corners. Nous nous sommes mis à la merci d'une erreur », a commenté Wenger.

Public en colère

Le public a manifesté sa colère à la fin de la rencontre par des huées apparemment dirigées contre le choix de l'entraîneur français de n'avoir pas aligné sa meilleure équipe possible, mais ce dernier n'a pas voulu endosser la responsabilité de l'échec.

« Je laisse les pensées définitives aux autres, le football est beaucoup plus imprévisible que cela. Seize ans sans perdre contre une équipe de niveau inférieur, personne ne l'avait fait. Il est décevant que cela se soit produit deux fois cette année, mais nous avons préparé ces rencontres exactement de la même manière que lors des seize saisons précédentes », a dit l'entraîneur, dont l'équipe a échoué face à un club de D4 (Bradford) en Coupe de la Ligue.

Cinquième à 21 points du leader Manchester United en Championnat et écarté depuis longtemps de la course au titre, Arsenal a probablement gâché sa dernière occasion de remporter son premier trophée depuis 2005, à moins d'un succès en Ligue des champions qui semble irréaliste compte tenu de son niveau actuel.

« Nous devrons montrer notre force lors du prochain match. La dernière chose à faire est de nous lamenter sur notre sort. C'est très douloureux et décevant de perdre un match comme celui-là, mais l'important est de laisser ça derrière nous », a déclaré Wenger.

Everton devra rejouer son huitième de finale après avoir été tenu en échec à Oldham 2 à 2. Le club de troisième division, tombeur de Liverpool au tour précédent, a égalisé sur un corner à la dernière seconde.