AFP samedi, 16 févr. 2013. 15:18

 

MADRID - Le FC Barcelone, mené au score contre Grenade, s'est finalement imposé au forceps (2-1), samedi à l'extérieur, lors la 24e journée du championnat d'Espagne, grâce à un nouveau doublé de Messi, qui inscrit ses 300e et 301e buts de sa carrière, toutes compétitions confondues sous le maillot blaugrana.

Alors qu'ils avaient commencé par être menés au score, les Barcelonais, orphelins de Xavi et Villa pour blessure, s'en sont une nouvelle fois tirés, samedi à Grenade, grâce à l'inspiration de Messi.

Auteur d'un nouveau doublé qui porte son total personnel à 301 buts dans sa carrière sous le maillot barcelonais, le petit Argentin a une nouvelle fois débloqué un match qui semblait mal engagé pour les Catalans.

En dépit d'une excellente entame de match, le Barça s'était en effet fait surprendre par un Grenade incisif en contre.

Décalé par Aranda, Nolito, l'ancien Barcelonais, avait en effet remis intelligemment au centre pour Ighalo qui concluait victorieusement du droit (1-0, 26).

Le Barça tentait alors de réagir, mais se montrait dans un premier temps maladroit.

À cette contrariété s'ajoutait la blessure de l'arrière gauche Adriano, obligé de laisser sa place à Alba.

Au retour des vestiaires, les Barcelonais passaient toutefois à la vitesse supérieure. Messi ne tardait pas à égaliser en profitant d'un second ballon à la suite d'une frappe sèche de Fabregas (1-1, 50).

Puis il assurait les trois points aux siens grâce à un beau coup franc du gauche aux 25 mètres (1-2, 73).

À quelques jours d'un déplacement en Italie mercredi, contre le Milan AC, en 8e de finale aller de Ligue des champions, le Barça a une nouvelle fois montré qu'il avait du répondant.

Alors que les Andalous jouent mardi le match le plus important de leur histoire - un 8e de finale de Ligue des Champions - à Porto, ils ont poursuivi leur marche en avant à domicile, samedi, contre l'Athletic Bilbao (1-0).

Une victoire courte mais méritée, qui leur permet de rester à la 4e place du classement, tout en ayant pu faire souffler beaucoup d'éléments pour le choc contre Porto. Demichelis ou Iturra ont pu faire relâche, cédant du temps de jeu à des joueurs moins habituels comme le jeune Lucas Piazon.

Pour son premier match comme titulaire avec les Ciel et Blanc, le Brésilien a bien servi en retrait Saviola qui a trompé la vigilance de Raul Fernandez, préféré au gardien titulaire Iraizoz (18). Caballero, le portier local, a ensuite préservé le résultat grâce à plusieurs parades de haut vol.

Battu sèchement samedi par Getafe à l'extérieur (3-1), le Celta Vigo connaît actuellement le même sort que le Deportivo La Corogne, défait vendredi à Séville (également 3-1).

Les deux promus galiciens ont en commun de partager la zone des relégables, le Deportivo comme lanterne rouge, le Celta 18e.