AFP dimanche, 24 févr. 2013. 15:51

MADRID - L'Atletico Madrid, pourtant réduit à dix durant toute la seconde période, s'est imposé sans difficulté majeure (1-0) dimanche à domicile face à l'Espanyol Barcelone grâce à un penalty de Falcao, pour la 25e journée du championnat d'Espagne.

Ultra-dominateurs en première période, à peine incommodés par l'expulsion de Gabi ensuite, les Colchoneros ont assuré l'essentiel, défendant leur 2e place au classement en reprenant 4 points d'avance sur le Real Madrid. Le Barça est lui loin devant avec 12 points d'avance sur l'Atletico.

Après avoir dû renoncer à défendre leur titre en Europa League, tombés jeudi en 16e de finale face au Rubin Kazan, les Rouge et Blanc se sont bien relancés, dimanche, face à un Espanyol il est vrai dénué d'idées offensives.

Emmené par un excellent duo Falco-Diego Costa, le club madrilène a dicté d'emblée le rythme. Et après plusieurs alertes déjà signées Diego Costa, un appel puissant du Brésilien, bien servi par une remise de la tête de Falcao, amenait l'ouverture du score. Diego Costa se voyait en effet fauché dans la surface par Moreno et Falcao transformait sans sourciller le penalty (37).

Juste avant la pause, Gabi devait toutefois abandonner les siens pour un deuxième carton jaune récolté de manière étourdie.

Mais cette infériorité numérique ne devait en rien inquiéter les Colchoneros, à peine mis en danger par un Espanyol en manque d'inspiration. A dix, c'est encore l'Atletico qui se créait les occasions les plus dangereuses, Falcao étant à deux doigts de réaliser le break d'une balle piquée toutefois bien stoppée par Casilla (89).

Leur travail en championnat fait, les Colchoneros peuvent désormais penser à leur demi-finale retour de Coupe du Roi mercredi à Séville. Au match aller, ils l'avaient emporté 2-1.