RDS.ca mercredi, 23 janv. 2013. 19:33

MONTRÉAL – Voilà trois ans que l'on parle d’Evan Bush comme le gardien d'avenir de l'Impact. Le principal intéressé se dit aujourd’hui prêt à prendre plus de responsabilités en 2013.

En 2011, Bush a accompli un travail exceptionnel devant le filet de l'Impact dans l’espoir de se tailler un poste en MLS l’année suivante. Élu joueur défensif de l'année, il avait terminé la saison avec neuf jeux blancs, un record personnel.

En 2012, il a dû composer avec la présence de Donovan Ricketts et Troy Perkins comme gardiens partants. Limité à un match lors de la première saison de l’Impact en MLS, Bush est prêt à passer à l'étape suivante.

« J’approche cette saison avec l’intention de me battre pour du temps de jeu dès le début du camp d’entraînement, insiste Bush. L’an dernier, je me contentais de faire partie de l’équipe et d’occuper le rôle de numéro deux et je me suis éventuellement retrouvé avec le poste de troisième gardien. Alors je me dis que si j’élève mes objectifs dès le départ cette année, je serai un gardien plus compétitif. »

Perkins a beaucoup d'expérience et part avec une longueur d'avance pour le poste de partant. L’ancien des Timbers de Portland entame sa huitième saison dans la MLS, pour un total de 159 matchs.

Malgré tout ce vécu, Perkins a beaucoup appris de la dernière saison.

« C’est beaucoup plus facile quand on sait ce que le club et l’entraîneur exigent, explique Perkins. J’ai aussi appris à connaître les joueurs autour de moi, alors ma philosophie, c’est de garder les choses le plus simples possible et laisser à mes coéquipiers le soin d’épater la galerie. »

Bush et Perkins sont supervisés par l'entraîneur des gardiens Youssef Dahha, qui effectue un retour avec le grand club. Remplacé par Preston Burpo en 2012, Dahha avait occupé ce poste de 2004 à 2011.

Selon lui, Bush est le plus athlétique du duo alors que Perkins joue un rôle de mentor, tout en étant très fiable.

Chose certaine, les deux hommes n'auront pas l'occasion de tomber dans une zone de confort.

« Youssef vous fait bouger peu importe les circonstances, décrit Bush. Vous avez beau arriver à l’entraînement à moitié endormi, il refuse de vous laisser prendre une minute de repos. C’est important d’avoir un gars comme lui pour diriger les gardiens, surtout à ce stade de la saison où tout est plus ardu et épuisant. On s’en passerait parfois sur le coup, mais son insistance rapporte toujours à long terme. »

« Quand tu n’es pas concentré et que tu fais une erreur, il te le fait savoir! D’un autre côté, quand vous faites du bon travail, il est le premier à vous féliciter. Il passe sa journée à nous encourager et nous motiver », ajoute Perkins.

Le vrai test pour les deux gardiens aura lieu en Floride alors que quatre matchs préparatoires sont au programme. Bush et Perkins auront donc l'occasion de prouver leur valeur à Marco Schällibaum.

D’après un reportage de Patrick Friolet.