vendredi, 25 janv. 2013. 19:44

MONTRÉAL - Le directeur des opérations soccer Matt Jordan tenait à mettre une chose au clair à propos du milieu latéral gauche de l'Impact de Montréal Justin Mapp.

« Justin est probablement l'un des joueurs les plus talentueux de notre équipe et nous sommes heureux de pouvoir compter sur lui. Je tiens à souligner ça », a dit Jordan vendredi, à propos du joueur qui fait l'objet de nombreux débats autant chez les partisans que chez les membres des médias.

Peut-être que ce n'était qu'une impression lorsque l'Impact a décidé de ne pas le protéger lors du repêchage intra-ligue de la Major League Soccer en novembre, avant de corriger le tir en le mettant sous contrat juste avant que le repêchage des joueurs autonomes soit tenu.

Ou lorsqu'ils ont obtenu le milieu de terrain de 31 ans Andrea Pisanu via un transfert du FC Bologne, auquel appartenait jadis l'attaquant étoile Marco Di Vaio.

Ou encore lorsqu'ils ont opté majoritairement pour des attaquants lors du SuperDraft, sélectionnant avec leur premier choix Blake Smith (huitième au total), de l'Université du Nouveau-Mexique, et le milieu de terrain Fernando Monje en fin de première ronde.

« Nous estimons que nous pourrons compter sur plusieurs bons milieux de terrain latéraux », a ajouté Jordan, nommant Mapp, le capitaine Davy Arnaud, qui est habituellement le titulaire du côté droit, ainsi que Lamar Neagle, Pisanu et Smith. « Ils peuvent jouer à gauche ou à droite. »

« Ce que j'aime des joueurs sur cette équipe, c'est qu'ils peuvent s'adapter. Nous estimons que nous avons de la profondeur à chaque position, et nous croyons qu'une saine compétition à chaque position est un facteur-clé. Nous avions plusieurs joueurs qui ont bien fait sur les ailes, mais nous souhaitons toujours nous améliorer. »

Il a expliqué que de mettre le nom de Mapp sur la liste du repêchage intra-ligue n'était qu'une formalité pour des joueurs dont le contrat arrivait à échéance.

Le principal intéressé a confié qu'il n'était pas préoccupé.

« J'étais en croisière à ce moment-là donc nous n'avions pas vraiment de communication, mais je savais que je voulais effectuer un retour ici et j'ai entendu dire que c'est ce qu'ils voulaient eux aussi", a dit Mapp. "En conséquence, il s'agissait simplement de régler les détails. »

Mapp a également reconnu qu'il avait connu des hauts et des bas l'an dernier, et qu'il fallait qu'il prenne du recul pour analyser la situation.

Au sujet de Smith, un espoir de 22 ans, qui lui souffle dans le cou, Mapp a dit « que sur n'importe quelle bonne équipe il y a de la compétition. Ça fait partie du processus. Tu fais du mieux que tu peux. »

Smith, un joueur de cinq pieds, 10 pouces et 150 livres a de toute évidence de la vitesse, et il l'a démontré sur l'aile gauche durant un match simulé à la fin d'une séance d'entraînement de deux heures au complexe sportif Marie-Victorin.

Par ailleurs, le milieu de terrain et attaquant Sanna Nyassi, qui avait encaissé un coup sur une cheville lors du premier jour du camp lundi, ne semblait pas trop ennuyé par cette blessure.

Le défenseur Nelson Rivas, qui a été blessé plus souvent qu'à son tour depuis qu'il s'est joint à l'Impact, a fait du vélo stationnaire et ne s'est pas entraîné.