RDS.ca jeudi, 28 juin 2007. 18:57

Il a 16 ans. C'est le plus jeune joueur de l'équipe canadienne U-20 et sa vie ne ressemble en rien à celle des autres adolescents de Montréal. C'est parce que la vie d'Olivier Lacoste-Lebuis n'est plus au Québec. Le soccer l'a mené à Strasbourg, en France.

"J'ai été détecté par des agents dans un tournoi en Irlande avec l'équipe nationale des moins de 16 ans, a expliqué Lacoste-Lebuis. On jouait en Irlande contre la République Tchèque et plein d'équipes européennes. J'ai eu un très bon tournoi, ils m'ont amené à Strasbourg. J'ai fait des essais et j'ai très bien fait. Ils m'ont tout de suite pris dans le club."

À 16 ans, Olivier ne joue évidemment pas avec les seniors. Il fait partie du centre de formation du Racing Club Strasbourg, une équipe de la Ligue 1 en France. En Europe, ces centres de formation permettent aux équipes professionnelles de développer de jeunes talents. Les joueurs sont ensemble 24 heures sur 24. Ils jouent au soccer, vont à l'école et vivent carrément dans le centre de formation.

"C'est comme une immense maison pour les joueurs. C'est un grand immeuble avec une cafétéria, une place pour les dortoirs avec des chambres à deux. Moi, je suis seul, j'ai la chance d'être seul. Il y a six terrains naturels derrière."

Lacoste-Lebuis ne va pas nécessairement commencer sa carrière professionnelle à Strasbourg. Il pourrait passer à un autre club si une bonne opportunité se présente, mais ce n'est pas son désir. "J'aimerais commencer professionnelle à Strasbourg. Ça va être un club important dans ma vie, c'est mon premier club professionnel. Ça pourrait être intéressant. On vient tout juste de remonter en Ligue 1. On était descendu l'année dernière. Le niveau a vraiment haussé, ça va être super."

Lacoste-Lebuis espère jouer avec les professionnels d'ici deux ou trois ans. Mais au cours du prochain mois, c'est avec l'équipe canadienne des moins de 20 ans qu'il mettra toutes ses énergies. Le plus jeune joueur de l'équipe a un bel avenir devant lui.