AFP jeudi, 21 févr. 2013. 08:41

ROME, Italie - Un des membres présumés du réseau mondial de matchs de football truqués, le Slovène Admir Sulic, a été arrêté jeudi matin à l'aéroport de Milan-Malpensa en provenance de Singapour, a annoncé l'agence italienne Ansa.

Sulic, pour lequel avait été émis en décembre 2011 un mandat d'arrêt par le parquet de Crémone, qui enquête sur le scandale du « Calcioscommesse » en Italie, est accusé d'association de malfaiteurs et de fraude sportive.

Il est soupçonné de faire partie du groupe de parieurs dit des « zingari » (« gitans »), dirigé selon les enquêteurs par le Singapourien Eng Tan Seet, surnommé Dan Tan, lui-même arrêté en décembre 2011.

Sulic faisait l'objet d'un mandat d'arrêt international et s'était réfugié à Singapour, base du réseau de truqueurs et pays n'ayant pas d'accord d'extradition avec l'Italie pour les faits pour lesquels il est poursuivi.

Interpol avait annoncé jeudi matin son transfert vers Milan, où l'attendait la police italienne. Il a été arrêté à l'aéroport de Milan-Malpensa par les agents du SCO (Service central opérationnel de la police italienne), qui collaborent avec Interpol.

Révélé il y a 21 mois par un premier coup de filet du parquet de Crémone, le Calcioscommesse est un scandale de matchs truqués qui implique des joueurs, dirigeants et parieurs clandestins du monde entier voulant gagner à coup sûr, tous liés à un syndicat du crime basé à Singapour.

Selon des enquêtes d'Interpol et Europol, l'organisme policier européen, plus de 700 matchs dans le monde, y compris de Ligue des Champions et de qualifications pour la Coupe du Monde, ont été truqués par des réseaux de jeux d'argent. Selon Europol, 380 matchs litigieux auraient été identifiés en Europe.