lundi, 28 janv. 2013. 19:57

MONTRÉAL - Le président de l'Impact Joey Saputo a alimenté les discussions sur Twitter, lors du week-end, en laissant croire qu'une embauche importante pourrait survenir bientôt.

« Sera t-il de l'Europe ou de l'Amérique du Sud? Je miserais sur l'Amérique du Sud. Restez aux aguets », a t-il écrit.

Certains ont avancé le nom du milieu de terrain argentin Juan Ramon Riquelme, qui regarderait du côté de la MLS.

Le directeur sportif Nick De Santis dit que pour l'instant, il ne peut que rêver d'engager l'ancienne star du Villarreal.

« Il serait un joueur désigné. J'aimerais bien que le président me place en position de l'embaucher, mais je ne pense pas que ce soit le cas », a dit De Santis.

Les équipes de MLS peuvent mettre sous contrat jusqu'à trois joueurs désignés, qui peuvent avoir n'importe quel salaire, avec seulement 350 000 $ qui comptent pour le plafond salarial.

Le seul joueur désigné de l'Iimpact est l'attaquant italien Marco Di Vaio, qui a empoché un million $ la saison dernière.

De Santis a dit que le club n'est pas loin du plafond de 2,97 M $, et qu'au moins un joueur devrait être délaissé en cas d'embauche majeure.

L'Impact s'en est bien tiré quand le défenseur Alessandro Nesta a signé un contrat de 180 000 $ l'an dernier. Un autre défenseur, Nelson Rivas, a joué pour 50 000 $.

L'équipe a des contacts en Amérique du Sud et particulièrement en Argentine, où la compagnie Saputo a des avoirs. Le club montréalais a deux joueurs de ce continent : le Colombien Rivas et l'attaquant brésilien Felipe Martins.

De Santis aimerait bien pouvoir ajouter un milieu de terrain offensif ou un attaquant, mais si rien ne se concrétise dans l'immédiat, il est prêt à amorcer la saison avec le groupe actuel.

« Avec notre alignement et les morceaux que nous avons à l'attaque, nous avons différentes façons de manoeuvrer, a dit Santis. Ça revient ensuite à l'entraîneur. »

L'Impact doit aligner trois Canadiens; en ce moment, il n'y a que le milieu de terrain Patrice Bernier et le défenseur Karl Ouimette. De Santis a dit que le troisième sera un joueur de l'académie de l'équipe, dont cinq joueurs se trouvent au camp.