Eugenie Bouchard a réussi son entrée au tournoi d'Indian Wells, non sans effort, grâce à une victoire de 2-6, 6-4 et 6-2 devant Risa Ozaki, jeudi.

Ce sont toutefois les sensations ressenties par la Montréalaise qui ont attiré l'attention, elle qui a admis avoir trouvé la rencontre éprouvante sur le plan physique. Il semblerait que les effets de la commotion cérébrale subie en septembre dernier, lors de l'US Open, ne sont pas complètement disparus.

« J’ai eu des étourdissements et je me suis sentie un peu bizarre, comme c'est déjà arrivé par le passé. Je ne voulais pas me retirer dans la manche finale. Mais ce n’est pas surprenant pour moi d’avoir encore des moments difficiles avec ma blessure. Parfois ça va bien, d’autres fois non. J’essaie juste de faire de mon mieux », a-t-elle mentionné.

« Je ne me sentais pas très bien sur le terrain. J’étais nerveuse et un peu stressée. Peut-être que c'était un manque de confiance. Mais j’ai essayé de tout laisser ça de côté et de me concentrer sur le tennis. Ç’a été difficile, mais je l’ai fait. »

Bouchard en était à un premier affrontement contre cette joueuse issue des qualifications. Celle-ci a rapidement montré qu'elle ne serait pas une proie facile. La 125e raquette mondiale a pris la mesure de la première manche à l’aide d’un bris dès le quatrième jeu. Ozaki n’a ensuite plus regardé derrière pour s’imposer au compte de 6 -2.

Les deux joueuses ont éprouvé quelques difficultés à conserver leur service au cours de la manche suivante, si bien que la Québécoise a montré quelques signes de frustration même si le pointage était égal à trois partout. 

La 42e joueuse au classement de la WTA s’est par la suite ressaisie pour enlever le service une ultime fois à son adversaire afin de servir pour la manche à 5 à 4. Bouchard a été en mesure de confirmer le tout et de niveler le match à une manche de chaque côté.

La manche ultime n'a ensuite été qu'une formalité pour la Québécoise qui s'est rapidement forgé une avance de 5 à 1. Elle a ensuite fermé les livres à son service dans un match qui aura duré un peu moins de deux heures.

Bouchard a terminé la rencontre avec cinq as et 31 coups gagnants, alors qu'elle a enregistré 47 fautes directes.

La Québécoise sera maintenant confrontée à la 21e tête de série, l’Américaine Sloane Stephens au deuxième tour.

Daniela Hantuchova, deux fois championne du tournoi, s'est inclinée 6-2, 6-4 contre la Russe Daria Kasatkina. C'est la deuxième fois seulement que Hantuchova perd en deux manches au premier tour à Indian Wells, là où elle a triomphé en 2002 et 2007.