AP dimanche, 17 févr. 2013. 18:46

SAN JOSE, Calif. - Milos Raonic a défait l'Allemand Tommy Haas 6-4, 6-3, dimanche, remportant ainsi le tournoi de San Jose - qui en est à sa dernière année sur le circuit de l'ATP - pour une troisième année consécutive.

« Je pensais rouler le terrain, le mettre dans mon sac et espérer qu'il ne se perde pas lors de mon prochain vol », a mentionné le Canadien.

Raonic est ainsi devenu le premier joueur de l'ère moderne à gagner ce tournoi trois fois d'affilée et le premier toutes époques confondues depuis Tony Trabert, qui avait été couronné vainqueur à San Jose de 1953 à 1955.

Le favori a remporté la finale du tournoi cette année à peu près de la même façon que lors des éditions précédentes, utilisant son service dominant pour prendre le contrôle du match. Il a réussi un as de 232 km/h sur son premier service de la rencontre et n'a jamais été menacé au service. Raonic a terminé le match avec 19 as et n'a fait face qu'à une seule balle de bris pendant tout le tournoi.

Raonic a confirmé sa victoire lorsque Haas a raté un revers pour lui accorder un troisième bris de service dans le match.

« Il n'y a rien que j'aurais pu faire. Je ne crois vraiment pas avoir disputé un mauvais match. J'ai seulement dû affronter un joueur qui a livré une performance extraordinaire aujourd'hui [dimanche], a commenté Haas. Il a très bien fait et était très confiant au service. Il a pris des risques quand il le fallait et ça lui a souri. C'est son style de jeu. Et c'est ce qui rend la tâche si difficile. Ça me mettait de la pression, je ne devais absolument pas le laisser me briser. Il le sentait. »

Il y a fort à parier que personne ne s'ennuiera du tournoi de San Jose autant que Raonic. Depuis qu'il y a pris part pour la première fois en 2010, il est invaincu en 12 rencontres et y a gagné trois de ses quatre titres en carrière-. Mais il ne pourra y retourner, puisque le tournoi qui a vu le jour en 1889 sera dorénavant disputé à Memphis, pour combler le vide laissé par le déménagement du tournoi de Memphis à Rio de Janeiro.

« Beaucoup de choses se sont passées ici, a déclaré Raonic à la foule après le match. J'ai beaucoup grandi ici. J'ai connu mes meilleurs matchs ici... C'est quelque chose de spécial. »

Les performances de Raonic à cet événement ont réellement été épatantes. En 12 matchs en trois ans, Raonic n'a jamais perdu une manche et n'a été brisé que deux fois en 124 jeux au service. Il n'a fait face qu'à trois balles de bris au cours des deux dernières années, en sauvant deux.

L'Ontarien de 22 ans devra maintenant transposer ces résultats sur les autres tournois du circuit afin d'améliorer son 13e rang mondial. Sa seule autre victoire est survenue l'an dernier à l'Omnium de Chennai, et il n'a jamais dépassé le quatrième tour d'un tournoi du Grand Chelem.

Haas, ex-numéro deux mondial, avait quant à lui atteint sa première finale en six mois en battant John Isner 6-3, 6-4 la veille. L'Allemand classé 22e tentait de décrocher le 14e titre de sa carrière.

Âgé de 34 ans, Haas n'a remporté qu'un tournoi depuis 2009, battant Roger Federer à Halle l'an dernier.

En finale du double à San Jose, Xavier Malisse et Frank Moser ont défait Lleyton Hewitt et Marinko Matosevic 6-0, 6-7 (5), 10-4.