AFP, AP vendredi, 15 févr. 2013. 12:37 (Dernière mise à jour: vendredi, 15 févr. 2013. 14:01)

DOHA, Qatar - L'Américaine Serena Williams, 31 ans et 4 mois, est assurée de retrouver le sommet du tennis féminin mondial lundi après sa victoire en quart de finale du tournoi de Doha vendredi, ce qui fera d'elle la numéro un mondiale la plus âgée de l'histoire.

Williams s'est qualifiée pour les demi-finales du tournoi WTA de Doha en battant la Tchèque Petra Kvitova 3-6, 6-3, 7-5 et affrontera au prochain tour la numéro 3 mondiale, la Russe Maria Sharapova.

Lundi lors de la publication du classement WTA, elle délogera de la première place mondiale la Bélarusse Victoria Azarenka et retrouvera le titre de reine du tennis féminin qu'elle a déjà détenu pendant 123 semaines au total entre 2002 et 2010.

«Je n'ai jamais cru pouvoir retrouver cette première place mondiale», a déclaré Williams, au bord des larmes, après sa victoire.

«Je suis tellement sensible en ce moment, je suis toujours en train de pleurer, mais je n'ai jamais cru possible de me retrouver à nouveau dans cette position», a ajouté l'Américaine qui a détrôné sa compatriote Chris Evert du titre symbolique de numéro un mondiale la plus âgée de l'histoire (30 ans et 11 mois en 1985).

Serena Williams, désormais entraînée par Patrick Mouratoglou, vit en effet une deuxième partie de carrière flamboyante, puisqu'elle fut éloignée du circuit pendant plus d'un an entre mi-2010 à mi-2011, à cause d'opérations à un pied et d'une embolie pulmonaire qui aurait pu lui coûter la vie.

Patronne du circuit

En septembre, à l'US Open, elle était déjà devenue la première trentenaire à gagner un tournoi Grand Chelem depuis 1990 et Martina Navratilova à Wimbledon, confirmant ainsi la fin de la domination des jeunes tout juste sorties de l'adolescence sur le circuit féminin.

Ce retour en tête du classement est aussi logique au vu des derniers mois.

Depuis sa défaite au premier tour de Roland-Garros face à Virginie Razzano, l'Américaine est devenue la véritable patronne du circuit féminin, remportant Wimbledon, le tournoi olympique, l'US Open, un triplé seulement réalisé avant elle par Steffi Graf (1988) et sa soeur aînée Venus (2000). Elle avait en outre conclu sa saison 2012 sur un succès au Masters.

Entre son revers parisien et son élimination surprise par sa compatriote Sloane Stephens en quart de finale de l'Open d'Australie en janvier, elle n'avait perdu qu'un match sur 41.

Son prochain défi est d'ajouter un 16e titre du Grand Chelem à son palmarès qui compte au total 47 titres WTA. Elle vise notamment un deuxième titre sur la terre battue de Roland-Garros, onze ans après son seul sacre à Paris en 2002.

A l'époque, elle n'avait que 21 ans

Sharapova dans le carré d'as

Maria Sharapova est passée en demi-finales de l'Omnium du Qatar en battant Samantha Stosur 6-2, 6-4.

La Russe classée troisième, qui tente de remporter le tournoi pour une troisième fois, a brisé le service de Stosur deux fois pour se forger une avance de 5-1 au premier set, avant de mettre la main sur le set sur un retour trop long de l'Australienne.

Au deuxième set, elle s'est rapidement retrouvée à 3-0, mais Stosur est revenues dans la manche. Elle a eu l'occasion de créer l'égalité 4-4, mais Sharapova a frappé quatre as pour remporter le match.