vendredi, 8 févr. 2013. 16:57

OTTAWA - Même si ça lui a peut-être coûté sa saison, Jason Spezza a déclaré que c'était la seule option envisageable.

Le joueur de centre des Sénateurs d'Ottawa a discuté avec les membres des médias pour la première fois vendredi matin depuis qu'il a subi une opération au dos visant à réparer une hernie discale la semaine dernière, et il a admis qu'il n'avait pas d'autre option.

« C'était assez évident », a-t-il confié. « C'était rendu au point où c'était certain que je ne pourrais plus jouer, donc c'était très frustrant.

« Mais il n'y avait pas vraiment d'autre option après la série d'examens médicaux. »

Le joueur de 29 ans a déclaré qu'à partir du moment où il a commencé à ressentir de la douleur il éprouvait beaucoup de difficulté à trouver une source de soulagement, et les choses se sont aggravées lors d'un match contre les Penguins de Pittsburgh le 27 janvier.

« J'ai commencé à sentir de la douleur vers la fin du camp d'entraînement et au début de la saison, puis les choses ont dérapé après la deuxième rencontre de la campagne », a expliqué Spezza.

« Ça s'est aggravé sans arrêt, et au milieu de la rencontre contre les Penguins j'ai perdu de la puissance dans une jambe en plus de ressentir des engourdissements, et vers le milieu de la rencontre je savais déjà que je devais absolument voir quelqu'un. »

Pour Spezza, qui a dit avoir ressenti une amélioration dès que l'opération a été complétée, les problèmes de dos ne sont pas nouveaux. Il a passé sous le bistouri après la saison 2006, mais a continué de rater des matchs durant la saison suivante en raison de maux de dos récurrents, et il a toujours d être aux aguets des signes de rechute en plus de devoir suivre des traitements en continu afin d'éviter qu'ils s'aggravent.

Spezza a refusé de préciser la date de son retour au jeu, mais de toute évidence il espère que ce soit avant la fin de la saison.

« Tu veux toujours accélérer ta rééducation et tu peux parfois être plus agressif sur certaines choses, mais (Gerry Townend, le thérapeute en chef de l'équipe) m'a déjà parlé afin de me dire de faire les choses de la bonne façon, sans brûler les étapes, a mentionné Spezza. Le but c'est de revenir sur la patinoire avant la fin de la saison et j'espère pouvoir aider l'équipe vers la fin de l'année, et dans les séries éliminatoires. »

Les premières semaines suivant ce type d'intervention chirurgicale sont dédiées au repos et à la guérison, et si les choses se déroulent bien pour Spezza alors il pourrait entamer sa rééducation dès la semaine prochaine.