Sommaire du 5e match

Les Golden Knights de Vegas ne sont plus qu'à une victoire de retrouver le Canadien de Montréal au sein du carré d'as. 

Mark Stone a complété la remontée pour les Knights alors qu'il a offert un gain de 3 à 2 à son équipe en prolongation devant l'Avalanche du Colorado, mardi. 

Après avoir échappé les deux premiers matchs de cette série de deuxième tour, les Golden Knights ont signé trois gains consécutifs pour mener la confrontation 3 à 2. Ils auront la chance d'éliminer l'Avalanche lors du sixième match jeudi. 

« C'était le Mark Stone des beaux jours, a affirmé l'entraîneur-chef des Golden Knights, Peter DeBoer. C'est un très bon jeu pour nous donner la victoire. »

« Le plus gros cliché en séries est que la quatrième victoire est la plus difficile à aller chercher, a indiqué Stone. Nous devrons nous regrouper et être prêts pour ce match. »

L'Avalanche a mis la pression sur le filet de Marc-André Fleury en début de rencontre. Devon Toews a repéré Mikko Rantanen à la gauche du gardien qui n'a pas eu le temps de couvrir son poteau. L'attaquant de l'Avalanche n'a pas su compléter la remise de son coéquipier alors que le filet était ouvert. 

Les deux équipes semblaient se diriger avec une égalité au tableau indicateur après la première période, mais Brandon Saad avait d'autres plans. Il a retardé son tir en entrée de territoire pour ensuite envoyer un lancer du poignet avec moins d'une seconde à faire. Fleury a tenté de saisir la rondelle avec sa mitaine même si c'était de son côté inversé et il n'a pas été assez rapide pour capter le disque qui s'est logé dans la partie supérieure. 

Stone complète la remontée en prolongation

La réaction de Fleury voulait tout dire alors qu'il a permis à l'Avalanche de prendre les commandes de ce match. 

L'Avalanche a paru avoir des ailes en deuxième période à la suite de ce but. Il a passé la majeure partie de l'engagement dans le territoire des Knights et le travail a rapporté. Avec moins de cinq minutes à faire, Joonas Donskoi a mis un terme à une dominante séquence avec le contrôle de la rondelle de son équipe avec un lancer sur réception qui a fait vibrer les cordages.

Vegas avait besoin d'une étincelle pour revenir dans le match et Alex Tuch l'a offert. Après un revirement de l'Avalanche en sortie de zone, Tuch s'est présenté seul devant Philipp Grubauer et il a eu le meilleur pour réduire l'écart à un but avec seulement 63 secondes d'écoulées à la troisième période. 

Ce but a redonné de l'énergie aux Knights qui se sont jetés à l'attaque par la suite. Andre Burakovsky a offert le disque aux Knights en contre-attaque et ceux-ci se sont amenés à trois contre un. William Karlsson a repéré Jonathan Marchessault qui a inscrit son sixième filet des séries. Auteur d'un tour du chapeau lors du quatrième match, Marchessault a ainsi forcé la tenue de la prolongation.

L’Avalanche est passée bien près d’en finir dès les premiers instants de la prolongation alors que J.T. Compher a frappé à la porte, mais Fleury s’est dressé.

« Fleury a réalisé un gros arrêt. Ça s'est passé coup sur coup, a mentionné le capitaine de l'Avalanche, Gabriel Landeskog, à propos de la tentative stoppée de Compher. Fleury a pu bloquer la rondelle. Ça n'a pas tourné en notre faveur ce soir. »

« Il y a une raison pourquoi il est candidat pour le trophée Vézina, a souligné Stone concernant Fleury. Il est le gagnant du trophée Vézina selon moi et il a été efficace pendant tout le match. »

Cet arrêt a pris toute son importance quelques secondes plus tard, alors que Mark Stone s’est élancé vers le filet de Grubauer après une relance rapide de son équipe. Son tir parfait s’est logé dans la partie supérieure à la 50e seconde de jeu du temps supplémentaire.

Après avoir paru chancelant sur le premier but, Fleury s’est ressaisi avec 28 arrêts. Grubauer a quant à lui cédé trois fois sur 25 lancers. 

Le gagnant de cette série aura rendez-vous avec le Canadien de Montréal dans le carré d’as. 

Mauvais but avec une seconde à jouer!
Doonskoi dévisse la rondelle de l'enclave
Tuch se prend pour un joueur de baseball
Jonathan Marchessault! Encore lui!