Passer au contenu principal

RÉSULTATS

Avec les Rays finalisant leur projet, une expansion de la MLB est elle imminente?

Les Expos Les Expos ont déménagé à Washington après la saison 2004. - rds.ca
Publié
Mise à jour

Les Rays de Tampa Bay mettent la touche finale à leurs plans visant à se doter d'un nouveau stade au centre-ville de St. Petersburg, un développement positif pour les partisans de baseball de la Floride.

Indirectement, cela pourrait mener à de grandes choses pour le baseball dans de nouveaux marchés.

Le commissaire du Baseball majeur, Rob Manfred, s'est de nombreuses fois montré intéressé à faire passer les cadres du circuit à 32 équipes. Pour aller de l'avant avec ce projet, qui constituerait une première expansion depuis 1998, les 30 marchés actuels devaient avoir un stade adéquat.

Le stade de 30 000 places proposé par les Rays s'inscrit dans un projet de développement de 6,5 milliards $ US, comprenant logements sociaux, commerces de détail, bars, restaurants et un musée de l'Histoire des Noirs. Les A's d'Oakland cherchent une nouvelle solution depuis des années, mais ils semblent sur le point de déménager vers Las Vegas, un projet qui doit toujours recevoir l'aval de la MLB.

Si on tient pour acquis que ces deux franchises obtiennent le feu vert pour construire leurs nouveaux stades et que le baseball passe de 30 à 32 clubs, cela prendra tout de même un certain temps avant que ces équipes ne foulent les losanges de la MLB.

Voici un peu à quoi tout cela pourrait ressembler.

En route vers 32

Cela fait maintenant 25 ans que le Baseball majeur n'a pas élargi ses cadres, soit depuis l'arrivée des Diamondbacks de l'Arizona et des Devil Rays de Tampa Bay pour la saison 1998, les 29e et 30e équipes de la MLB.

Pour les 60 premières années du XXe siècle, les Majeures _ en excluant les Ligue des Noirs ou la Ligue fédérale _ étaient formées de 16 équipes. La Ligue américaine a décidé d'ajouter deux équipes en 1961. Les Senators de Washington sont devenus les Twins du Minnesota et une nouvelle franchise à Washington a conservé le même nom. Les Angels de Los Angeles ont également été ajoutés.

La Ligue nationale a emboîté le pas en 1962, ajoutant les Mets de New York et les Colt .45s de Houston.

Le Baseball majeur est passé à 24 équipes en 1969: les Pilots de Seattle et les Royals de Kansas City dans l'Américaine, ainsi que les Expos de Montréal et les Padres de San Diego dans la Nationale. Les Pilots n'ont duré qu'une saison - immortalisée par le livre "Ball Four", de Jim Bouton - et sont déménagés à Milwaukee pour la saison 1970.

En 1977, les Mariners de Seattle et les Blue Jays de Toronto ont gonflé à 26 le nombre de clubs. La Nationale a mis 16 années à passer à 14 équipes. En 1993, les Rockies du Colorado et les Marlins de la Floride sont devenus les 27e et 28e équipes des Majeures.

Échéancier possible

Même si la MLB décide rapidement d'élargir ses cadres, de nouvelles équipes ne pourraient probablement pas jouer avant la saison 2028.

À titre de référence, de passer à 30 équipes s'est amorcé par la formation d'un comité de l'expansion, en mars 1994. Cinq groupes ont fait des présentations devant les membres de ce comité, en novembre de la même année: Orlando, Phoenix, St. Petersburg et deux groupes du nord de la Virginie.

Trois ans plus tard, ces clubs ont joint les rangs du circuit, mettant fin à un cycle de quatre ans.

Villes potentielles

Les quatre principales candidates à une expansion semblent être, dans le désordre, Charlotte (Caroline du Nord), Nashville (Tennessee), Portland (Oregon) et Montréal.

Le sud des États-Unis vit une croissance démographique et semble mûr pour une autre équipe, bien qu'on puisse douter que Charlotte et Nashville pourraient être sélectionnées. Portland augmenterait l'influence de la MLB dans le nord-ouest des États-Unis.

Montréal - qui a eu les Expos de 1969 à 2004, quand ils sont devenus les Nationals de Washington - était un arrêt couru par les joueurs des Majeures au cours de la saison jusqu'à son acrimonieuse relocalisation dans la capitale américaine. Les partisans réclament le retour d'une équipe presque depuis le moment de son départ.

D'autres villes pourraient s'ajouter et on peut présumer que la MLB écoutera toutes les propositions. Salt Lake City (Utah) et Austin (Texas) ont notamment été mentionnées.

Combien ça coûtera?

Une chose semble certaine: une nouvelle franchise sera un investissement coûteux.

Manfred a déclaré en 2021 que les frais d'expansion pourraient atteindre 2,2 milliards $ par équipe, coût moyen d'une franchise de la MLB selon l'évaluation de Sportico.

En comparaison, les Golden Knights de Vegas ont payé 500 millions $ pour rejoindre la LNH en 2016, le Kraken de Seattle a payé 650 millions $ quelques années plus tard.

La NBA n'a pas connu d'expansion depuis 2004, alors que les Bobcats de Charlotte avaient payé 300 millions $ pour joindre ses rangs. La dernière expansion de la NFL remonte à 2002: les Texans de Houston avaient alors déboursé 700 millions $.

Les Diamondbacks et les Rays ont tous deux payé 130 millions $ pour rejoindre la MLB en 1998, comparativement à 95 millions $ pour les Rockies et les Marlins en 1993. En 1977, les Blue Jays avaient déboursé 7 millions $, contre 6,5 millions $ pour les Mariners.

À ces frais d'adhésion, il faudra ajouter la construction d'un stade. Si les frais d'expansion seront vraisemblablement payés par des investisseurs privés, le stade pourrait demander plus de 1 milliard $ en fonds publics.