Avec le match des étoiles qui a eu lieu mardi soir à Los Angeles, la MLB entame symboliquement la deuxième moitié de sa campagne après une première portion au cours de laquelle certaines équipes ont largement dominé. 

La division Est de l'Américaine domine

Pour la toute première fois depuis 2012, et pour la troisième fois seulement depuis 1969, les cinq équipes d'une même même division ont fiche égale ou supérieure à ,500.

Les Yankees de New York sont toutefois confortablement en avance, alors que les Bombardiers du Bronx ont la meilleure fiche des Majeures (64-28) et possèdent 13 matchs d'avance sur les Rays de Tampa Bay au deuxième rang dans l'Est.

Menés par un Aaron Judge en pleine possession de ses moyens, les Yankees vont tenter de remporter un premier titre depuis 2009. Judge mène la MLB avec 33 circuits et pointe au troisième rang pour les points produits avec 70.

Les Blue Jays de Toronto, après un bon début de saison, se sont essoufflés en cours de parcours, ce qui aura coûté l'emploi au gérant Charlie Montoyo. Les Jays devront redresser le navire afin de s'assurer une place en éliminatoires. Toronto a bien terminé sous les ordres du nouveau patron John Schneider, en remportant trois de ses quatre dernières parties.

Une course à 3 dans la Centrale ; enfin l'année des Mets?

ContentId(3.1409711):Mi-saison : Les Mets à surveiller dans la Ligue Nationale (MLB)
bellmedia_rds.AxisVideo

La division Centrale de l'Américaine, n'est pas la plus relevée, mais elle demeure la seule où trois équipes se trouvent à moins de trois matchs de la tête. Les Twins du Minnesota sont dans le siège du conducteur à la pause, mais les Guardians de Cleveland (deux matchs) et les White Sox de Chicago (trois matchs) ne sont pas loin derrière.

Byron Buxton, enfin en santé, a déjà établi un sommet en carrière avec 23 circuits et s'affirme comme le meneur des Twins. Jose Ramirez continue de faire du travail extraordinaire à Cleveland, avec une moyenne de ,288, 75 points produits et davantage de buts sur balle (40) que de retraits sur des prises (37).

À Chicago, les White Sox déçoivent avec une fiche de 46-46. Les Sox auront peut-être besoin d'une nouvelle voix dans l'abri, alors que le courant ne semble plus passer avec le vétéran gérant Tony La Russa. Ce dernier peut encore respirer un peu. Les White Sox sont arrivés à la pause de mi-saison en ayant remporté sept de leur 10 dernières rencontres.

Il n'y a pas que les Yankees qui font jaser à New York. Dans le Queens, les Mets connaissent également une superbe saison avec une fiche de 58-35 et ils trônent au premier rang dans l'Est de la Ligue nationale.

Le propriétaire Steve Cohen n'hésite pas à dépenser pour mettre une bonne formation sur le losange et ça rapporte. Avec un retour probable de Jacob deGrom en deuxième moitié de saison, les Mets seront à surveiller. Les champions en titre, les Braves d'Atlanta, sont seulement à 2,5 matchs des Mets et la course s'annonce excitante.

Des surprises... et des déceptions!

Les Mariners de Seattle n'ont pas participé aux séries depuis 2001, la plus longue disette active dans le sport nord-américain. Si le baseball d'octobre devait se présenter demain matin, les Mariners seraient toutefois du rendez-vous.

Seattle est arrivé à la pause du match des étoiles sur une séquence incroyable de 14 victoires. Les succès de l'équipe sont expliqués en grande partie par la recrue Julio Rodriguez. « J-Rod » mène les joueurs de première année de la MLB avec 16 longues balles, 52 points produits, 53 points marqués et 21 buts volés, en plus d'amener une énergie électrisante sur le terrain.

Mention spéciale à Luis Arraez des Twins, qui rappelle les bonnes années de Tony Gwynn avec les Padres de San Diego. Le natif du Venezuela mène les Majeures avec une moyenne au bâton de ,338. Sur ses 104 coups sûrs, 82 ont été des simples et il a seulement été retiré au bâton à 28 reprises.

Du côté des performances décevantes, quoi dire des Angels de Los Angeles? Une formation dotée de Mike Trout et Shohei Ohtani, qui sont considérés par plusieurs comme les deux meilleurs joueurs de la MLB, devrait figurer parmi les meneurs.

C'est tout le contraire qui se produit encore une fois cette saison. Les « Halos » ont une fiche de 39-53 et sont dans les bas-fonds du classement. Leur bon début de saison a rapidement été effacé par une séquence désastreuse de 14 défaites. Cette série de défaites aura eu raison de Joe Maddon, qui a été congédié après la 12e défaite.

Javier Baez a signé un monstrueux contrat de six ans et 140 millions avec les Tigers de Detroit. Baez a remercié les Tigers en leur offrant une moyenne de ,213, neuf circuits et 76 retraits au bâton. Espèrons pour les Tigers que Baez retrouvera ses moyens en deuxième moitié de saison. 

Juan Soto échangé? Dernier tour de piste pour Pujols et Molina

Une grande nouvelle a éclaté avant la pause du match des étoiles; Juan Soto serait disponible sur le marché des transactions. Le voltigeur des Nationals de Washington aurait refusé une offre de 14 ans et 440 millions $ et les Nats songeraient donc à s'en départir. Parions que plusieurs équipes cogneront à la porte du directeur général Mike Rizzo avant la date limite des échanges du 2 août.

À St-Louis, on surveillera la fin de carrière de deux futurs membres du Temple de la renommée en Albert Pujols et Yadier Molina. Les deux légendes des Cards essayeront d'ajouter un troisième titre de la Série mondiale à leur palmarès pour se retirer au sommet!