Raimel Tapia, un voltigeur de champ gauche des Blue Jays de Toronto, a performé avec brio au bâton et en défensive et a poursuivi sur sa lancée du mois de septembre.

Tapia a frappé un double qui a vidé les sentiers en cinquième manche et a mené les Blue Jays à un gain de 6-3 contre les Orioles de Baltimore, samedi.

Avec une avance de 3-2 pour la formation canadienne, Tapia s'est présenté à la plaque et a cogné un double dans le champ centre. Il a permis aux Blue Jays de porter sa fiche à 13-4 en septembre, un sommet dans la MLB.

Les victoires coup sur coup contre les Orioles ont permis aux Blue Jays de remporter une sixième série de suite.

« Je me sens bien », a noté Tapia, qui a profité de la blessure du voltigeur Lourdes Gurriel fils pour obtenir plus de temps de jeu.

« Mais même lorsque je ne joue pas, je reste concentré. Je vais à la cage des frappeurs, car tu dois être prêt. »

Les Blue Jays (83-63) ont également accentué leur avance à sept matchs sur les Orioles (75-69) dans la course aux séries éliminatoires de l'Américaine.

Les hommes de John Schneider occupent le premier rang parmi les équipes repêchées alors que les Orioles se trouvent au quatrième échelon. Les trois premiers clubs accéderont aux séries éliminatoires.

« Nous avons eu de bons lanceurs partants, a admis le gérant par intérim des Blue Jays, John Schneider. Nous avons frappé aux moments clés aujourd'hui et avons eu une excellente défensive. De toute évidence, c'est une bonne recette. »

Les Blue Jays ont inscrit un point lors de la première manche grâce à un ballon-sacrifice de Matt Chapman. Ils ont repris là où ils ont laissé en deuxième, alors que Cavan Biggio et Santiago Espinal ont croisé le marbre lors d'un double de George Springer.

Springer a connu un fort match. Il a frappé deux coups sûrs en quatre présences au bâton, a produit deux points, a croisé le marbre et a réalisé un attrapé spectaculaire en plongeant lors d'une frappe de Ramon Urias.

Vladimir Guerrero fils s'est rendu sur les buts pour un 11e match de suite grâce à un simple en première.

Le partant des Orioles, Kyle Bradish (3-7), a retrouvé son erre d'aller après un mauvais début de match. Il a retiré neuf frappeurs consécutifs avant que Urias rate un relais qui a catalysé l'offensive des Blue Jays en cinquième.

Bradish a accordé six coups sûrs, un but sur balles et a retiré trois frappeurs sur des prises en quatre manches et deux tiers.

Le partant du club de la Ville Reine, Jose Berrios (11-5), a retiré trois frappeurs sur des prises, a alloué deux buts sur balles et a été victime de sept coups sûrs en six manches de travail.

Le releveur Jordan Romano a décroché son 34e sauvetage de la campagne.