Hourrah… Anthony Joshua viendra défendre  ses couronnes mondiales des poids lourds aux États-Unis. Par contre Deontay Wilder ne sera pas l’adversaire, comme le voudrait  la majorité des amateurs de boxe, mais ce sera plutôt un grassouillet boxeur  de plus de 300 livres, dans la classe de Butterbean… Un certain Jarrell Miller.

Pour la première fois de sa carrière, le triple monarque des poids lourds se présentera ailleurs que dans sa terre natale, l’Angleterre.  Pour les Américains, on dirait que Joshua fait son entrée sur la terre promise.

Si on parvient enfin à signer tous les papiers de circonstances, on aura un affrontement entre le Britannique et le fils de l’Oncle Sam le 1er juin prochain dans la Mecque de la boxe, le Madison Square Garden, à New York, là où ont connu la gloire les Jack Dempsey, Joe Louis, Rocky Marciano, Muhammad Ali, Mike Tyson  et qui encore.

Connaissez-vous vraiment  Jarrell Miller ? C’est un gros bonhomme qui n’a jamais battu personne, sauf des deux de pique comme Bogdan Dinu, Tomasz Adamek, Johann Duhaupas, Mariusz Wach et Gerald Washington, pour ne nommer que ceux-là.

Mais attention… Il est tout de même assez rapide pour un gars de 300 livres et il possède aussi une bonne force de frappe. C’est facile de montrer 20 K.-O. en 23 victoires quand on se bat contre des boxeurs de deuxième ordre.

Pourquoi Miller et non pas Wilder ?

Parce que le champion de la WBC,  la seule couronne qui échappe à Joshua, doit affronter le géant Tyson Fury. Du moins c’est ce qu’on tente de nous faire croire.  Il y a des lunes que les deux clans Joshua et Wilder se font des offres et des offres et encore des offres. On n’a jamais pu réaliser la transaction.

Or, comme on disait jadis au Québec : « Faute de pain, on mange de la galette ». Et c’est Miller qui est la galette. Ce dernier touchera sa plus importante bourse en carrière.  Environ 7 millions de dollars tandis que le champion possède une garantie d’environ 32 millions de dollars.

Supposément que c’est pour mieux faire connaitre le médaillé d’or des Jeux olympiques de Londres en 2012, que ses promoteurs ont décidé de traverser l’Atlantique.

C’est vrai que Joshua n’est pas le plus connu des meilleurs boxeurs aux États-Unis. Pourtant, chaque fois qu’il s’est battu chez lui, il a attiré plus de 90 000 personnes au stade Wembley  de Londres, tellement que le service de transport en commun de la ville  ne pouvait pas  répondre à la demande quand les galas prenaient fin.

J’ai hâte de voir combien d’Amateurs vont se ruer sur la télé payante pour voir les deux hommes à l’œuvre le 1er juin ? Même Deontay Wilder se pose la question.  Pas plus tard que vendredi dernier, il déclarait avec une pointe d’ironie : « Vous verrez que les amateurs de boxe de chez nous ne vont pas se jeter par les fenêtres pour visionner ce combat sur la télé payante… »

La dernière fois que deux poids lourds se sont affrontés dans un match de championnat à la télé américaine, c’était sur le réseau Showtime PPV.  C’était le 1er décembre dernier et 325,000 amateurs avaient payé pour finalement assister à un verdict nul entre Deontay Wilder et Tyson Fury. C’est  loin des 4,6 millions de téléspectateurs qui avaient vu Floyd Mayweather vaincre Manny Pacquiao, le 2 mai 2015, ou bien encore les quelque 4 millions qui s’étaient portés acquéreurs de la comédie entre Floyd Mayweather et Connor McGregor. Et si jamais vous voulez aller plus loin, souvenez-vous que le 8 juin 2002, Lennox Lewis et Mike Tyson avaient attiré 1 970 000 de personnes pour leur duel.

Le pire dans tout cela, c’est que Miller n’est même pas le meilleur boxeur américain et il ne sera pas tant et aussi longtemps qu’il n’aura pas vaincu  des rivaux tels Luis Ortiz, Alexander Povetkin, Dominic Breazeale et Dillian Whyte.

Par contre, si jamais Joshua ne parvenait pas à vaincre Miller par K.-O., on dirait de lui qu’il est un champion bien ordinaire et peut-être avec raison.  Mais selon vous, qui est meilleur que lui chez les poids lourds? ? Il a déjà vaincu Povetkin.  Il a fait subir sa première défaite à Joseph Parker.  Il a enlevé les couronnes à Wladimir Klischko.  Il a assommé Dominic Breazeale et Dillian Whyte. Est-il aussi bon ou ses rivaux sont-ils aussi mauvais ?

Un combat de boxe, c’est un combat de boxe.  Tout peut arriver.  On a eu un exemple frappant avec Eleider Alvarez.  Dans son premier match contre Sergey Kovalev, il a été tout simplement sensationnel. Il a su attendre le bon moment pour dégainer et passer le K.-O. au champion.  Dans la revanche, ce fut une tout autre histoire. Il a été déclassé. Bien que j’en doute, la même chose pourrait survenir à Joshua. Un mauvais match…  Un puissant frappeur…  Et le tour est joué.

Au moment où j’écris ces lignes, Anthony Joshua est favori à 10 contre 1 pour conserver sa couronne.  Malgré tout, le Madison Square Garden sera rempli à craquer avec plus de 20 000 personnes et aux alentours de 300 000 partisans comme moi, qui vont acheter l’émission et la terre va continuer à tourner.

Grosse commande à moins que?

David Théroux (14-3-0—10/K.-O.) a une grosse commande sur les bras. Tout d’abord, il remplace Sébastien Bouchard à pied levé.  De plus, il affrontera un ex-champion mondial du  nom de Jose Alfaro (31-11-1—25/K.-O.) ce samedi au Casino de Montréal.  Vous me direz qu’il a régné seulement 140 jours sur les poids légers et cela fait près de 12 ans. Mais un ex-champion, c’est un ex-champion. Il faut toujours le surveiller.  À moins que ce monarque ne  soit rendu au bout du rouleau.

Difficile d’évaluer les chances de Théroux qui en sera à son deuxième combat depuis une absence de 14 mois sur le ring.

Ce que l’on sait d’Alfaro, c’est qu’il est un grand voyageur.  Natif du Nicaragua, il a visité les Philippines, le Mexique, le Japon, Les États-Unis, l’Allemagne, l’Argentine et finalement le Canada. Cela fait donc sept pays différents.

Maintenant âgé de 36 ans, c’est un boxeur qui ne gaspille pas de coup pour rien. (à voir sur You tube). Par contre, son menton est très fragile. Il a perdu par K.-O. pas moins de huit fois au cours de sa longue carrière qui a commencé il y a maintenant 15 ans.

PRÉDICTION :  Théroux par décision

Un autre remplaçant

C’est pratiquement devenu une habitude.  Un champion s’attend à rencontrer un tel rival et quelques semaines et parfois quelques jours avant le combat, l’adversaire se retire à cause de blessure.

C’est le cas de Leo Santa Cruz, le champion WBA des poids plumes qui défendra son titre samedi soir  au Microsoft Theater, de Los Angeles.

Au départ, il devait affronter  Miguel Flores, mais ce dernier s’est blessé à une cheville à l’entrainement et l'on a fait appel à Rafael Rivera pour prendre la relève.

Rivera est un jeune boxeur mexicain de 24 ans qui a connu un excellent début de carrière, mais qui vient de perdre deux de ses trois derniers matchs par décisions contre Joseph Diaz et Joet Gonzalez.

PRÉDICTION :  Santa Cruz par K.-O. avant le 6e round

Bonne boxe