COLLABORATION SPÉCIALE

Saviez-vous que quatre Américains sur dix sont obèses? Que 70 millions de la population américaine montre un surpoids : 35 millions d’hommes et 35 millions de femmes... Pas de différence entre les deux sexes.

Andy Ruiz (34-2, 22 K.-O.) n’aidera pas cette moyenne puisqu’il montera sur le ring à 270 livres pour affronter Luis Ortiz, ce dimanche au Crypto.com Arena, de Los Angeles. 

Ne vous en faites pas, Andy a toujours été un beau gros bébé de lait, du moins, selon sa maman.

À 270 livres, pour affronter Ortiz, c’est toujours mieux que lorsqu’il a livré son premier combat chez les pros. Il a grimpé les trois marches avec un poids de 297 livres et demie sur sa charpente. C’était en 2009.

N’ayez crainte pour lui, il avait remporté la victoire par knock-out au 1er round dans ce premier match payant.

S’il grimpe entre les cordages à 270 livres, c’est qu’il croit que son poids lui permettra de cogner plus fort et qu’éventuellement il vaincra son rival par K.-O.

Sauf... Qu'Ortiz (33-2, 28 K.-O.), en dépit de ses 43 ans, possède toujours son excellente force de frappe.  

Tout d’abord, il a passé le K.-O. à ses derniers adversaires, Alexander Flores (18-2-1) et Charles Martin (28-2-1).

Ruiz et Ortiz sont deux des aspirants aux couronnes de Tyson Fury (WBC) et Oleksandr Usyk (WBA, IBF et WBO). Ortiz est même classé au deuxième rang des aspirants à l’IBF, où il n’y a pas de numéro un.

Depuis leur dernière défaite en carrière, Ortiz est parvenu à gagner ses deux dernières sorties et Ruiz a gagné son dernier combat contre Chris Arreola, en mai dernier.

Luis non plus n’est pas un fluet ni un chétif. Il monte sur le ring d’habitude aux alentours de 240 livres. L’avantage qu’il a, c’est qu’il mesure 6’4’’ comparativement à 6’2’’ pour Ortiz. Or, le poids est mieux balancé.

Prédiction : Luis Ortiz par K.-O. avant le 8e round

Vite... vite... vite...  (3 septembre 2022) Ce sera septembre chaud...

Les chauds rayons du soleil pâlissent de jour en jour, indiquant que l’automne est à nos portes. Beau temps mauvais temps, la boxe est là pour agrémenter l’ambiance en ce mois de septembre.

Tout commence ce dimanche avec l’affrontement des poids lourds Ruiz et Ortiz.

Le 10 septembre prochain, l’action se passe en Angleterre, à l’O2 Arena de Greenwich, où Charessa Shields et Savanah Marshall, deux boxeuses invaincues se mesureront. 

Prédiction : Marshall par décision

Le 17 septembre, c’est Saul « Canelo » Alvarez qui remonte sur le ring cette fois pour le 25e round contre son rival Gennadiy Golovkin. Les quatre couronnes mondiales de « Canelo » seront à l’enjeu lors de cette trilogie.

Prédiction : Canelo par décision

Le 24 septembre on retourne sur le Vieux Continent pour le match entre Joseph Parker et le médaillé d’or des Jeux olympiques de 2016 Joe Joyce.

Prédiction : Joyce par décision

Chez nous

Chez nous, deux galas vont intéresser les amateurs Les deux sont prévus au Casino de Montréal. 

Le 9 septembre, Christian MBilli, absent du ring depuis six mois, reprend le collier contre l’Américain DeAndre Ware.

Prédiction : Mbilli par K.-O. avant le 7e round

Le 16 septembre, c’est au tour du gros Arslanbek Makhmudov (14-0, 14 K.-O.) de se mesurer au vétéran Carlos Takam. 

Prédiction : Makhmudov par K.-O. avant le 5e round

Whyte c. Joshua

Même s’il a perdu deux  de ses trois derniers combats aux mains d’Alexander Povetkin et Tyson Fury,  Dillian Whyte est le favori pour affronter Anthony Joshua, l’hiver prochain.

C’est Joshua, lui-même qui voudrait affronter Whyte. Les deux se sont déjà fait face chez les amateurs et Whyte était sorti victorieux et avait touché la somme de 455 $ CAN pour cet exploit. 

Joshua avait pris sa revanche en décembre 2012, cette fois chez les pros. Il en avait profité pour vaincre Whyte par arrêt de l'arbitre au 7e engagement.

« Tank » Davis en décembre

Gervonta « Tank » Davis a déclaré qu’il avait l’intention de remonter sur le ring  en décembre prochain mais il n’a pas dévoilé le nom de son adversaire. Naturellement le nom de Ryan Garcia est revenu dans la conversation, mais il est peu probable que Garcia soit le prochain sur la liste de Davis.

Retour de Mares

Après une absence de 39 mois, l’ex-champion dans trois divisions Abner Mares (31-3-1, 15 K.-O.), a décidé de retourner sur le ring.

Le 4 septembre prochain, en sous-carte de l’affrontement entre Ruiz et Ortiz, Mares affrontera Miguel Flores (25-4, 12 K.-O.) 

À sa dernière sortie en juin 2018, Il avait subi la défaite par décision aux mains de Leo Santa Cruz.

Si Bivol perd, pas de revanche

J’espère que « Canelo » n’était pas sérieux quand il a déclaré publiquement que si Dmitrii Bivol perdait contre Gilberto Ramirez le match revanche entre lui et Bivol tombait à l’eau. 

Je crois que « Canelo » peut vaincre Ramirez, mais je doute qu’il puisse en faire autant contre Bivol.

Comment devenir millionnaire

Si vous avez l’intention de devenir millionnaire vite, vous  n’avez qu’à suivre les consignes de Tyson Fury, le champion WBC des poids lourds.

Depuis 2014, soit depuis son combat contre Derek Chisora, Fury a amassé par moins de 117 millions de dollars à se battre.

Sa fortune personnelle est actuellement estimée à 65 millions $.

Pas pire pour un bébé qui est né un mois avant terme et éventuellement qui a laissé l’école à 11 ans pour aller asphalter des routes en compagnie de son père et trois de ses frères.

Adieu la Bugatti

« Canelo » a décidé de vendre sa fameuse voiture Bugatti pour la modique somme de 3 899 995 dollars.

Lorsqu’il s’en est porté acquéreur, il a payé 2 400 000 $. Elle n’a que 1520 miles à l’odomètre et a été protégée comme la prunelle de ses yeux.

Pour les connaisseurs, la voiture a un engin de 8 litres, turbo chargée W/16, forte de 1500 chevaux vapeur qui peut atteindre 62 milles à l’heure en seulement 2,4 secondes.

Sa vitesse de pointe est de 261 milles à l’heure.

La voiture est à vendre pour du comptant seulement et pas d’échange ni financement.

Au diable l’auto... Vive l’hélico

Il n’y a pas que « Canelo » qui est fou des bolides, Devin Haney, le quadruple champion des légers adore lui aussi les belles voitures, mais son nouveau dada... c’est l’hélicoptère. 

Il vient de s’acheter une voiture Mercedes AMG G 63, mais presqu’au même moment, il est tombé en amour avec un hélico Phenom 300, bâti en 2011 par la compagnie Embraer.

C’est un sept passagers qui peut atteindre un maximum de 521 milles à l’heure sur une distance de 2 077 miles nautiques. Sa vitesse de croisière est de 495 milles à l’heure.

La Tour Infernale revient

Sebastian Fundora (19-0-1, 13 K.-O.), celui que l’on surnomme la Tour Infernale à cause de ses 6’5 ‘’ et demi sur sa charpente de 153 livres, affrontera Carlos Ocampo (34-2, 22 K.-O.), le 8 octobre prochain, à Carson, en Californie.

Ocampo mesure 5’ 10’’, ce qui fait une différence de plus de 7 pouces entre les deux hommes

La seule défaite d’Ocampo remonte à juin 2018, alors qu’il avait perdu par K.-O./1 contre Errol Spence fils, à Frisco.

Depuis, Ocampo a accumulé douze victoires de suite, dont un triomphe par arrêt de l'arbitre au 9e round sur Michael Zewski.  Mais cette fois, il va trouver chaussure à son pied.

Surveillez Anderson

Maintenant qu’il a chuté au tapis devant le Chinois Zhilei Zhang, les experts commencent à avoir des doutes sur Filip Hergovic, même s’il a finalement remporté la victoire par décision.

Plusieurs connaisseurs croient que Jared Anderson (12-0, 12 K.-O.) lui est supérieur. D’ailleurs, il n’a fait qu’une bouchée de Miljian Rovcanin en seulement deux rounds à sa dernière sortie.

Je le verrais très bien face  Daniel Dubois...

R.I.P. Ernie Shavers

Ceux qui l’ont connu savent que Ernie Shaver (74-14-1, 68 K.-O.) cognait plus fort que Mike Tyson, Rocky Marciano, Deontay Wilder et qui encore. Il est un des rares qui a terrassé Larry Holmes. 

Après sa retraite en 1995, on l’avait surnommé « Le cogneur du dernier centenaire ».

Ernie Shavers est né en 1944 et il venait d’avoir 78 ans le jour avant de rendre l’âme.

Bonne boxe!

Bivol se mesurera à Ramirez le 5 novembre
Joyce ou Parker sera champion intérimaire WBO