Le meilleur…

Déjà champion des poids mi-lourds, Daniel Cormier est également devenu champion des poids lourds en battant Stipe Miocic par K.-O., samedi, à l’UFC 226.

Je suis un peu surpris d’avoir vu Miocic tomber dès le premier round, mais je suis encore plus surpris de la stratégie que Miocic a adoptée dans ce combat-là. Il détient un avantage de 8 po au niveau de la portée et c’est un bon boxeur qui se battait contre un lutteur qui a été deux fois aux Jeux olympiques. On sait que Cormier est super fort dans le clinch avec son dirty boxing et son uppercut de la main arrière, mais Miocic s’est collé sur lui quasiment tout le long. J’ai de la misère à comprendre. Si c’était vraiment ça son plan de match, c’était un très mauvais plan de match et on a vu le résultat. Avec les atouts qu’il a, c’est à mon avis tout le contraire de ce qu’il se devait de faire.

DC devient double champion!

Cormier, lui, a fait sa job. Si j’avais été Miocic j’aurais pris mon temps au début pour essayer de me rendre aux deuxième et troisième rounds et voir quelle est la condition physique de DC, qui était pas mal plus pesant que d’habitude (il affichait 246 livres lors de la pesée officielle). On le voyait physiquement, c’était assez évident. Il se faisait peut-être un peu trop toucher par le jab de Cormier et il n’a pas aimé ça, mais c’est vraiment Miocic qui provoquait les corps-à-corps et non pas l'inverse. Et voilà qu’il s’est fait prendre sur un coup qu’il n’a pas vu venir en sortant du clinch, une droite directement sur le menton. Après l’arbitre a fait un excellent travail. Miocic s’est levé et a poussé l’arbitre car il était vraiment frustré de la décision, mais quand il a vu la reprise, il s’est bien rendu compte comme nous tous qu’il n’avait plus toute sa tête.

Dans l’ombre de Jon Jones chez les mi-lourds, je ne pense pas que Cormier n’avait pas le respect du public, mais il y avait un certain plaisir à être le mal-aimé du monde. Cormier est quelqu’un qui a quand même une grande gueule, il n’a pas peur de dire ce qu’il pense. Je pense que les gens aimaient tout simplement plus Jon Jones que lui et c’est pour ça qu’il reçevait parfois les foudres du public. Mais maintenant il a prouvé son point et il passe à l’histoire, il devient une légende avec cette victoire-là.

On parle désormais de mettre sur pied un affrontement contre Brock Lesnar, toujours chez les lourds. Ce combat est très loin d’être fait même s’il y a eu une grosse mise en scène dans l’octogone samedi après la finale. Premièrement, Lesnar est encore suspendu six mois par l’USADA, il ne peut pas revenir à la compétition d’ici là. Il semblerait qu’il est revenu dans le programme de l’USADA selon Dana White, mais depuis combien de temps? Il va devoir rester propre tout ce temps-là. Quand il était revenu pour l’UFC 200, il avait reçu une exemption de l’USADA, et on a vu ce que ç’a donné… Il est ensuite retourné à la lutte, et je ne veux pas lancer d’accusations, mais à la lutte on n’est pas testé comme à l’UFC. Bref, je pense qu'il ne faut pas trop s’emballer trop vite.

…et le pire

En demi-finale du gala, Francis Ngannou a perdu par décision unanime face à Derrick Lewis.

Francis Ngannou et Derrick LewisNgannou a complètement figé. On dirait quasiment que Miocic lui a volé son âme à son dernier combat. Ça n’a pas de bon sens.

Lewis a dit que son dos le faisait souffrir, qu’il n’était pas capable de bouger, mais c’est quand même lui qui en a fait le plus. En bout de ligne, c’est plus Ngannou qui a perdu le combat que Lewis qui l’a gagné.

Sérieusement, plusieurs l’ont dit dont Joe Rogan, c’est un des pires combats de l’histoire des poids lourds, un des plus minables. C’est dommage parce qu’on avait de grandes attentes, que les deux combattants avaient eux-mêmes gonflées au préalable. Surtout pour Ngannou qui est l’aspirant no 1, c’est désolant de voir quelqu’un donner une performance de la sorte. D’habitude, en étant moi-même un ancien combattant, je me range souvent du côté des athlètes pour essayer d’expliquer ce qui s’est passé. Parfois, ce n’est juste pas ta soirée ou tu es blessé, mais là, je suis incapable de les excuser. Pour que l’arbitre arrête le combat et en vienne à leur donner un avertissement pour leur demander d’être plus actifs… il y a un problème.

Ngannou est arrivé en bonne forme physique, il était même plus léger qu’à sa dernière sortie, sauf que d’après moi il était prêt physiquement mais pas mentalement. C’est un combat qui va avoir laissé beaucoup de traces. Si j’étais Ngannou, je demanderais aussitôt un autre combat afin de revenir rapidement à l’action et d’essayer d’effacer cette tache à mon dossier. Malgré tout, il n’est pas ressorti amoché de ce duel, il serait capable de se battre à nouveau la semaine prochaine, mais avec une telle performance, je ne sais pas comment va réagir Dana White.

Pettis redevient lui-même

Autre fait saillant de la soirée, Anthony Pettis a vaincu Michael Chiesa par soumission.

Depuis qu’il est revenu à 155 livres, on recommence à voir l’Anthony Pettis des beaux jours. Même s’il a auparavant perdu contre Dustin Poirier, ils avaient mérité le titre de combat de la soirée.

On a vu qu’il est revenu à ce qui lui a fait connaître du succès : son kickboxing et son jiu jitsu. On se souviendra d’ailleurs de la clé de bras qu’il a passée à Benson Henderson sur son dos, c’était quelque chose d’inattendu puisque ça avait en plus mis fin au règne de ce dernier. Samedi, Pettis a ébranlé Chiesa avec une droite à la fin du combat, avant de finir le travail sur une clé de bras. Quand Pettis est en bonne forme physique et surtout mentale, c’est l’un des combattants les plus spectaculaires de l’organisation.

Il a connu une période creuse pendant quelques années. C’est sûr qu’après avoir perdu son titre, ça peut l’avoir affecté dans sa confiance. Il a tenté de rebondir dans la même catégorie avant de descendre chez les poids plume, et il a eu beaucoup de difficulté à ce niveau, ayant même déjà raté le poids. Des fois, la roue ne tourne pas en ta faveur. Surtout après avoir perdu un titre, il y a beaucoup de combattants qui ont connu un creux de vague. On est juste content de le revoir reprendre le dessus parce que c’est l’un des favoris de la foule. Pettis vient de battre un gars ultra dangereux au sol, et il vient de le battre à son propre jeu en plus. Ça démontre à quel point il est solide. Pour la suite, j’aimerais bien voir un combat contre Kevin Lee. Ça pourrait vraiment donner tout un spectacle.