Jan Blachowicz a passé le K.-O. à Corey Anderson au premier round grâce à une puissante main droite au menton en contre-attaque en finale du gala UFC Fight Night 167 de samedi.

Il a signé cette victoire sous les yeux attentifs du champion des mi-lourds Jon Jones, qu'il aimerait maintenant défier prochainement. Jones a défendu avec succès son titre face à Dominick Reyes la semaine dernière, s’imposant par décision unanime, mais un combat revanche pourrait avoir lieu étant donné la chaude lutte qu'ils se sont livrée.

Blachowicz fait parler sa puissance

« J'ai prouvé que je mérite d'être le prochain aspirant au titre », a déclaré le vainqueur. « Mon prochain adversaire devrait être Jon Jones. Tu n'as qu'à choisir où et quand. »

Il s'agissait ce soir d'une reprise entre Blachowicz et Anderson, qui se sont affrontés il y a plus de quatre ans à l’UFC 191. Anderson s’était alors imposé par décision unanime.

Cette fois, Blachowicz a mis fin à la séquence de quatre victoires de suite de son adversaire.

Après avoir signé quatre victoires entre 2017 et 2018, Blachowicz a déjà obtenu l’opportunité de prouver qu’il méritait un combat de championnat, mais il n’a pu en profiter, s’inclinant devant Thiago Santos l’an dernier. Il s’est depuis ressaisi en passant le K.-O. à l’ancien champion des poids moyens Luke Rockhold et en l’emportant par décision partagée sur Ronaldo « Jacare » Souza avant d'ajouter Anderson à son tableau de chasse.

En demi-finale de la soirée, Diego Sanchez est reparti avec la victoire à la suite de la disqualification de Michel Pereira.

 

Le combat a dû être interrompu après que Sanchez, qui était en retard au pointage à ce moment au troisième round, a reçu un coup de genou illégal à la tête alors qu'il avait trois points d'appui au sol.

 

Une situation similaire était survenue un peu plus tôt, également sur la carte principale, quand Kazula Vargas a été exclu pour la même raison au profit de Brok Weaver.

 

Carte de l’UFC Fight Night 167

Combattants Catégorie Résultats

Corey Anderson c. Jan Blachowicz

Mi-lourds Blachowicz par K.-O. au 1er round

Diego Sanchez c. Michel Pereira

Mi-moyens Disqualification de Pereira (coup de genou illégal)

Montana De La Rosa c. Mara Romero Borella

Mouches De La Rosa par décision unanime (30-27 x 3)

Brok Weaver c. Kazula Vargas

Légers Disqualification de Vargas (coup de genou illégal)

Rogerio Bontorin c. Ray Borg

Moyens Borg par décision unanime (30-27 x 2, 30-25)

Lando Vannata c. Yancy Medeiros

Légers Vannata par décision unanime (30-27 x 3)

Tim Means c. Daniel Rodriguez

Mi-moyens Rodriguez par soumission (guillottine) au 2e round

John Dodson c. Nathaniel Wood

Coqs Dodson par K.-O. technique au 3e round

Jim Miller c. Scott Holtzman

Légers Holtzman par décision unanime (30-27, 29-28 x 2)

Devin Clark c. Dequan Townsend

Mi-lourds Clark par décision unanime (30-27, 30-26 x 2)

Casey Kenney c. Merab Dvalishvili

Coqs Dvalishvili par décision unanime (30-27, 30-25, 29-28)

Macy Chiasson c. Shanna Young

Coqs Chiasson par décision unanime (30-26 x 3)

Mark De La Rosa c. Raulian Paiva

Moyens Paiva par K.-O. au 2e round