Les F1 version 2022, des promesses partiellement tenues