MONZA, Italie – Meneur au championnat des pilotes, Max Verstappen a une fois de plus fait fi d'un départ plus loin dans la grille, dimanche, remportant le Grand Prix d'Italie et s'approchant davantage d'un deuxième titre de suite.

Verstappen a 116 points d'avance sur Charles Leclerc, deuxième dimanche, après une stratégie discutable de Ferrari à la maison.

Il reste six courses au calendrier.

Verstappen pourrait s'assurer du championnat le mois prochain, à Singapour.

Il accédait au podium de Monza pour la première fois; son meilleur résultat précédent là-bas était le cinquième rang, en 2018.

« Ç'a pris du temps pour atteindre un podium aussi prestigieux, mais j'y suis finalement », a dit Verstappen.

Verstappen partait septième, figurant parmi ceux qui devaient composer avec des sanctions au départ.

Dès le premier virage du deuxième tour, il s'était placé troisième.

Verstappen est tout simplement trop dominant

Le pilote Red Bull a éclipsé la Mercedes de George Russell au cinquième tour, avant de se mettre à la poursuite de Leclerc.

« J'ai très bien débuté et j'ai pu prendre mon rythme rapidement, a dit Verstappen. C'était plaisant de conduire aujourd'hui, même s'il faisait très chaud. Ç'a été une excellente journée pour l'équipe. »

La voiture de sécurité virtuelle a été déployée au 12e tour, car la dernière course de Sebastian Vettel à Monza a pris fin avec le quadruple champion se rangeant sur le côté, victime d'un problème de moteur.

« La fin de course a été frustrante », Charles Leclerc

Coéquipier de Vettel chez Aston Martin, le Québécois Lance Stroll n'a pas terminé la course lui non plus.

On a voulu épargner le moteur de sa voiture, après que le Canadien ait affiché un tour de retard avec 15 tours à faire.

Ferrari a alors ramené Leclerc pour des pneus médium, ce qui a permis à Verstappen de prendre les devants. Leclerc est revenu en piste en troisième place.

Leclerc a dépassé Russell, puis il a brièvement repris les commandes quand Verstappen est allé aux puits, au 26e tour.

L'ordre 1-2 a été inversé au 33e tour, le pilote Ferrari changeant encore de pneus.

La voiture de sûreté est revenue au 47e tour, résultat d'une sortie de piste du champion en titre, Daniel Ricciardo.

Il n'y a pas eu d'occasion de lutte tardive (la voiture de sûreté, une fois de plus), et Verstappen a filé vers un cinquième gain de suite. Russell a complété le podium.

Ferrari ne peut soutenir le rythme de Red Bull

Verstappen en est à 11 victoires cette saison, une de plus qu'en 2021.

Carlos Sainz et Lewis Hamilton ont fini quatrième et cinquième. Ils étaient confrontés à des punitions au départ eux aussi.

Nyck de Vries de Williams a signé un top-10 à sa première course de F1, terminant neuvième. Le pilote de 27 ans remplaçait Alex Albon, à l'écart en raison d'un appendicite.

« Wow, wow. Merci, merci beaucoup. C'est incroyable, a t-il confié à la radio de son écurie. Je ne sens vraiment plus mes épaules. »

Classement général du Grand Prix d'Italie :

1.Max Verstappen (NED/Red Bull) les 306,720 km en 1 h 20:27.511

2.Charles Leclerc (MON/Ferrari) à 2.446

3.George Russell (GBR/Mercedes) à 3.405

4.Carlos Sainz fils (ESP/Ferrari) à 5.061

5.Lewis Hamilton (GBR/Mercedes) à 5.380

6.Sergio Pérez (MEX/Red Bull) à 6.091

7.Lando Norris (GBR/McLaren-Mercedes) à 6.207

8.Pierre Gasly (FRA/AlphaTauri-Red Bull) à 6.396

9.Nyck de Vries (NED/Williams-Mercedes) à 7.122

10.Zhou Guanyu (CHN/Alfa Romeo) à 7.910

11.Esteban Ocon (FRA/Alpine-Renault) à 8.323

12.Mick Schumacher (GER/Haas-Ferrari) à 8.549

13.Valtteri Bottas (FIN/Alfa Romeo) à 1 tour

14.Yuki Tsunoda (JPN/AlphaTauri-Red Bull) à 1 tour

15.Nicholas Latifi (CAN/Williams-Mercedes) à 1 tour

16.Kevin Magnussen (DEN/Haas-Ferrari) à 1 tour

17.Daniel Ricciardo (AUS/McLaren-Mercedes) à 8 tours

Meilleur tour en course : Sergio Pérez (MEX/Red Bull) 1:24.030 au 46e tour (moyenne : 252,381 km/h)

Abandons :

Sebastian Vettel (GER/Aston Martin-Mercedes) : moteur 11e tour

Fernando Alonso (ESP/Alpine-Renault) : problème mécanique 32e tour

Lance Stroll (CAN/Aston Martin-Mercedes): problème mécanique 40e tour

Daniel Ricciardo (AUS/McLaren-Mercedes) : problème mécanique 46e tour (classé)

Classement des pilotes :

1. Max Verstappen (NED) 335 pts

2. Charles Leclerc (MON) 219

3. Sergio Pérez (MEX) 210

4. George Russell (GBR) 203

5. Carlos Sainz Jr (ESP) 187

6. Lewis Hamilton (GBR) 168

7. Lando Norris (GBR) 88

8. Esteban Ocon (FRA) 66

9. Fernando Alonso (ESP) 59

10. Valtteri Bottas (FIN) 46

11. Pierre Gasly (FRA) 22

12. Kevin Magnussen (DEN) 22

13. Sebastian Vettel (GER) 20

14. Daniel Ricciardo (AUS) 19

15. Mick Schumacher (GER) 12

16. Yuki Tsunoda (JPN) 11

17. Zhou Guanyu (CHN) 6

18. Lance Stroll (CAN) 5

19. Alexander Albon (THA) 4

20. Nyck de Vries (NED) 2

21. Nicholas Latifi (CAN) 0

22. Nico Hülkenberg (GER) 0

Classement des constructeurs :

1. Red Bull 545 pts

2. Ferrari 406

3. Mercedes 371

4. Alpine-Renault 125

5. McLaren-Mercedes 107

6. Alfa Romeo 52

7. Haas-Ferrari 34

8. AlphaTauri-Red Bull 33

9. Aston Martin-Mercedes 25

10. Williams-Mercedes 6

« J'ai finalement remporté Monza ! », Max Verstappen
Max Verstappen franchit l'arrivée derrière la voiture de sécurité