SOTCHI, Russie - Mick Schumacher, fils du septuple champion du monde de F1 Michael Schumacher, a gagné en Formule 2, samedi à Sotchi (Russie), se rapprochant du titre et renforçant ses chances d'obtenir un baquet au sein d'une écurie de Formule 1 la saison prochaine. 

« La course ne pouvait pas mieux se dérouler. Mon départ était bon, mes arrêts au stand rapides et l'équilibre de la voiture excellent », a déclaré le pilote de 21 ans, déjà vainqueur sur le circuit de Monza (Italie) le 5 septembre et qui évolue en Formule 2, l'antichambre de la F1, depuis l'an dernier.  

Meneur du championnat (186 points), cette victoire lui permet d'accroître son avance dans la course au titre devant le britannique Callum Ilott (168 pts). Il devient également l'un des principaux prétendants à un baquet au sein de l'écurie Alfa Romeo (ex-Sauber) en F1 la saison prochaine. 

L'écurie suisse, qui utilise des moteurs Ferrari, devrait offrir à Mick Schumacher l'opportunité de participer à une séance d'essais libres avec l'une de ses voitures le mois prochain lors du Grand Prix de l'Eifel sur le circuit du Nürburgring en Allemagne. 

Elle n'a toujours pas annoncé la composition de son équipe pour la saison 2021. Mais Mick Schumacher pourrait remplacer Antonio Giovinazzi, actuel coéquipier chez Alfa Romeo de Kimi Räikönen. Ce dernier,  doyen du plateau de F1 à 40 ans, n'a pas encore fait savoir officiellement s'il continuerait l'an prochain.

Mick Schumacher est en concurrence avec d'autres pilotes de l'académie des jeunes pilotes de Ferrari, dont il fait partie. Et d'autres noms de pilotes plus expérimentés, comme le Mexicain Sergio Pérez, qui va quitter Racing Point, et l'Allemand Nico Hülkenberg (ex-Renault et Force India) sont également cités.

Champion d'Europe de Formule 3 en 2018, Mick Schumacher avait terminé 12e du championnat de F2 l'an passé, avec une seule victoire.