Quinze jours après avoir établi un nouveau record de vitesse pour un arrêt aux puits en 1 sec 91/100, Red Bull a descendu cette marque à 1 sec 88/100 lors du Grand Prix de F1 d'Allemagne dimanche.

Ce chrono correspond au temps nécessaire pour changer les quatre pneus de la monoplace du vainqueur néerlandais Max Verstappen.

Le précédent record avait été établi avec la voiture du Français Pierre Gasly lors du Grand Prix de Grande-Bretagne, à la  mi-juillet.

Auparavant, le record était de 1 sec 92/100, codétenu par Red Bull déjà (au Grand Prix des Etats-Unis de 2013 avec l'Australien Mark Webber) et Williams (au Grand Prix d'Europe 2016, en Azerbaïdjan, avec le Brésilien Felipe Massa).