SOTCHI, Russie – Les Mercedes ont poursuivi leur mainmise sur le circuit de Sotchi. Valtteri Bottas et Lewis Hamilton ont imposé leur rythme lors de la deuxième séance d'essais libres du Grand Prix de Russie de Formule 1, où le meneur au championnat Max Verstappen s'est contenté du sixième rang.

Verstappen a toutefois travaillé selon un programme très différent, son équipe Red Bull choisissant de lui offrir un changement complet du groupe moteur qui entraîne des pénalités – sans parler de la rétrogradation de trois places sur la grille de départ pour son rôle dans la collision avec Hamilton en Italie. Du coup, il partira en fond de grille, dimanche.

Verstappen a expliqué qu'il aurait eu besoin d'un nouveau moteur de toute façon à un certain moment avant la fin de la saison.

« Une pénalité nous attendait à un moment donné, donc si nous ne l'avions pas prise ici, nous l'aurions prise ailleurs, a-t-il mentionné. Nous essayons de préparer la meilleure voiture possible pour ce week-end en dépit du fait de partir en fond de grille. J'espère que ça va marcher et nous essaierons d'en tirer le meilleur pendant la course, dimanche. »

Le Néerlandais pourrait se permettre d'utiliser plus de jeux de pneus tendres – car il n'a pas besoin de les garder pour les qualifications – tout en se concentrant sur la collecte de données au volant d'une voiture efficace capable de dépasser et de regagner du terrain en course.

Hamilton, le principal rival de Verstappen dans la course au titre, a terminé au deuxième rang en après-midi à seulement 44 centièmes de seconde de son coéquipier Bottas, qui a toujours bien fait à Sotchi et a dominé les deux séances grâce à un très bon dernier secteur.

Pierre Gasly a créé la surprise en terminant la séance à la troisième position, à 0,252 seconde du chrono de référence avec des pneus médiums, les mêmes qui ont permis à Mercedes d'inscrire le meilleur temps. Mais sa séance s'est terminée quelques minutes avant la fin lorsqu'il a chevauché un vibreur et a perdu son aileron avant. Lando Norris (McLaren) a réalisé le meilleur tour avec des pneus tendres, mais à une demi-seconde du meneur.

Esteban Ocon (Alpine) a permis à quatre équipes différentes de se classer parmi le top 5, deux dixièmes de seconde devant Verstappen.

Le Québécois Lance Stroll n'a pu faire mieux que le 15e rang tandis que son coéquipier chez Aston Martin, Sebastian Vettel, s'est classé 9e. Le Torontois Nicholas Latifi (Williams) a réalisé le 16e chrono.

« Nous avons beaucoup appris aujourd'hui et je pense que je peux en faire plus et la voiture aussi, a commenté Stroll. Les prévisions suggèrent que la pluie sera un facteur demain (samedi), ce qui pourrait changer le cours du week-end.

« De toute évidence, c'est une expérience très différente de conduire sur une piste mouillée et nous n'avons jamais connu ce genre de conditions à Sotchi auparavant. Ce serait un défi stimulant et nous serons préparés à cette possibilité. »

Bras de fer

La journée a donné lieu à un programme très chargé, les équipes étant désireuses de réunir autant de données que possible étant donné que le temps pluvieux est prévu, samedi.

Verstappen détient une mince avance de cinq points devant Hamilton au championnat des pilotes. Il devait déjà purger une pénalité de trois positions sur la grille pour la course en Russie en raison de son rôle lors de la collision avec Hamilton lors de la course précédente en Italie. Elle sera essentiellement annulée par sa pénalité beaucoup plus importante pour le changement de moteur.

Verstappen a révélé que les prévisions de pluie pour les qualifications, samedi, avaient joué un rôle dans la décision de Red Bull. La pluie pourrait bouleverser l'ordre de départ sur un circuit où Mercedes a remporté les sept courses de F1, dont quatre victoires pour Hamilton.

Le directeur de l'équipe Mercedes, Toto Wolff, a fait savoir que Hamilton ne reculerait plus lorsqu'il se retrouverait en lutte avec Verstappen dans un virage.

« Ces deux-là disputent un championnat et vous ne pouvez pas vous attendre à ce qu'ils se fassent des faveurs. Et c'est pourquoi nous allons assister à des moments difficiles comme celui-ci, je crois », a confié Wolff.

« La lutte entre les deux est très serrée, ce qui n'était pas le cas dans le passé, et nous discutons de cette réalité en détail. Et je pense que le changement d'approche est que Lewis a essentiellement décidé de ne plus céder quand il pense que le virage est à lui. Maintenant, il faut être deux pour danser le tango, il faut être deux pour se comprendre en piste quand une collision peut être évitée. »

Le directeur de l'équipe Red Bull, Christian Horner, a d'ailleurs révélé qu'il s'attendait à plus d'incidents.

« Max n'est pas du genre à rien céder en piste. Lewis a montré qu'il ne veut rien céder lui non plus, et lorsque vous avec deux pilotes avec cette mentalité, vous devez vous attendre à des incidents en piste », a dit Horner.

De fortes pluies sont prévues ce week-end et les organisateurs ont prévu des plans au cas où les qualifications ne pourraient pas avoir lieu comme prévu, samedi. Une course de Formule 3 a déjà été déplacée de samedi à vendredi pour offrir plus de souplesse au programme.

Les chronos de la deuxième séance d'essais pourraient être utilisés pour déterminer la grille dans le cas peu probable où aucune séance de qualification ne pourrait avoir lieu avant la course de dimanche.

2e séance d'essais libres :

Valtteri Bottas (FIN/Mercedes) 1:33.593 (19 tours)

Lewis Hamilton (GBR/Mercedes) 1:33.637 (22)

Pierre Gasly (FRA/AlphaTauri-Honda) 1:33.845 (22)

Lando Norris (GBR/McLaren-Mercedes) 1:34.154 (17)

Esteban Ocon (FRA/Alpine-Renault) 1:34.402 (23)

Max Verstappen (NED/Red Bull-Honda) 1:34.621 (20)

Carlos Sainz Jr (ESP/Ferrari) 1:34.678 (22)

Fernando Alonso (ESP/Alpine-Renault) 1:34.762 (21)

Sebastian Vettel (GER/Aston Martin-Mercedes) 1:34.837 (22)

Charles Leclerc (MON/Ferrari) 1:34.925 (24)

Sergio Pérez (MEX/Red Bull-Honda) 1:34.938 (22)

Kimi Räikkönen (FIN/Alfa Romeo Racing-Ferrari) 1:35.052 (23)

George Russell (GBR/Williams-Mercedes) 1:35.094 (19)

Antonio Giovinazzi (ITA/Alfa Romeo Racing-Ferrari) 1:35.178 (14)

Lance Stroll (CAN/Aston Martin-Mercedes) 1:35.334 (21)

Nicholas Latifi (CAN/Williams-Mercedes) 1:35.411 (19)

Daniel Ricciardo (AUS/McLaren-Mercedes) 1:35.630 (12)

Yuki Tsunoda (JPN/AlphaTauri-Honda) 1:35.954 (23)

Nikita Mazepin (RUS/Haas-Ferrari) 1:36.099 (19)

Mick Schumacher (GER/Haas-Ferrari) 1:36.230 (20)

1re séance d'essais libres :

Valtteri Bottas (FIN/Mercedes) 1:34.427 (25 tours)

Lewis Hamilton (GBR/Mercedes) 1:34.638 (23)

Max Verstappen (NED/Red Bull-Honda) 1:34.654 (13)

Charles Leclerc (MON/Ferrari) 1:35.117 (22)

Sebastian Vettel (GER/Aston Martin-Mercedes) 1:35.781 (23)

Pierre Gasly (FRA/AlphaTauri-Honda) 1:35.794 (24)

Carlos Sainz Jr (ESP/Ferrari) 1:35.811 (25)

Lando Norris (GBR/McLaren-Mercedes) 1:35.959 (24)

Sergio Pérez (MEX/Red Bull-Honda) 1:36.188 (22)

Fernando Alonso (ESP/Alpine-Renault) 1:36.225 (21)

Esteban Ocon (FRA/Alpine-Renault) 1:36.236 (25)

Lance Stroll (CAN/Aston Martin-Mercedes) 1:36.522 (21)

Antonio Giovinazzi (ITA/Alfa Romeo Racing-Ferrari) 1:36.795 (23)

Daniel Ricciardo (AUS/McLaren-Mercedes) 1:36.877 (23)

Kimi Räikkönen (FIN/Alfa Romeo Racing-Ferrari) 1:36.952 (20)

Yuki Tsunoda (JPN/AlphaTauri-Honda) 1:37.794 (26)

George Russell (GBR/Williams-Mercedes) 1:38.013 (23)

Nicholas Latifi (CAN/Williams-Mercedes) 1:38.155 (21)

Nikita Mazepin (RUS/Haas-Ferrari) 1:38.586 (22)

Mick Schumacher (GER/Haas-Ferrari) 1:38.977 (23)