Pendant des années, j’ai couru seul.

 

On s’habitue, vous savez. À vrai dire, je n’avais pas vraiment le choix. Disons que les candidats se faisaient rares à cette époque car la course à pied n’était pas aussi populaire et accessible qu’aujourd’hui.

 

J’ai toujours adoré écouter de la musique dans ces moments de détente. Alors, cet ajout était devenu un accompagnement indispensable qui agrémentait mes sorties. Habitué, il m’est même arrivé d’en écouter durant des marathons, ce qui n’est plus le cas depuis quelques années, particulièrement à partir du moment où j’ai compris qu’il devenait préférable de vivre entièrement cette expérience et d’être par le fait même au moment présent.

 

Or, l’ensemble de la situation a changé depuis quelques années.

 

J’ai maintenant la chance de courir avec une personne qui m’accompagne régulièrement lors de mes entraînements.Ariane 2

 

Ariane Gauthier est la fille de Gérard qui fut un excellent coureur et qui est un bon ami. Il a malheureusement dû faire un deuil de la course à pied suite à des problèmes de dos, subissant même une intervention chirurgicale pour tenter de soulager son mal.

 

Ariane a pris la relève et papa est bien heureux et très fier.

 

 

UNE CONFIDENTE

 

J’adore parler, vous le savez. Alors, lorsqu’Ariane peut courir avec moi, mon mâche-patate est continuellement en action. Je lui raconte ma vie et lui raconte toutes sortes d’histoires. Elle devient pratiquement une confidente. Ariane en sait beaucoup plus sur moi que quiconque.

 

Je la trouve très patiente. Parfois, je pars sur un sujet qu’elle n’a pas eu la chance de connaître car elle est trop jeune. Elle m’écoute. Souvent, je vais lui demander si mes récits l’intéressent et elle s’empresse toujours de me répondre dans l’affirmative, ce qui me rassure.

 

Max mont 6Récemment diplômé de l’université de Trois-Rivières en chiropratique, on l’appelle dorénavant Docteure mais pour moi, c’est toujours Ariane. Je dois vous dire qu’elle a trimé dur pour obtenir son doctorat et je l’admire beaucoup pour sa persévérance.

 

On a eu l’occasion de participer à quelques marathons ensemble et ce fut très agréable. Elle était à celui de Montréal pour mon 99e en présence de Maxim (Martin).

 

Je suis gâté. Maintenant que j’ai expérimenté la présence d’une personne, il devient forcément et logiquement difficile de me motiver lorsqu’elle ne peut être présente car elle se retrouve maintenant sur le marché du travail.

 

 

ENCORE LONGTEMPS

 

En son absence, la musique revient combler le vide car je dois dorénavant courir avec une distraction, je n’ai pas le choix.

 

Souvent, on blague ou devrais-je dire, je blague en nous qualifiant de jeunes, elle et moi. Ariane embarque dans le jeu et ça me procure parfois une certaine dose d’énergie.

 

J’ai voulu vous faire part de sa contribution car je l’apprécie beaucoup.

 

Elle n’a pas le choix d’adopter mon rythme lorsque nous courons, je sais qu’elle doit ralentir mais elle accepte sans rien dire.

 

Je dois me préparer car elle va arriver bientôt et je ne veux pas la faire attendre. J’espère qu’elle voudra continuer l’aventure pendant longtemps car j’adore lui raconter mes anecdotes qui la font, pour la plupart du temps, bien rigoler.

 

 

Voici ses coordonnées : chiropratiquesteanne@gmail.com

                                       2800 Chenal-du-Moine, Sainte-Anne-De-Sorel

                                       450-855-9995

 

Aussi à lire : L'élément de preuve!

Pour plus de contenu dans ce genre, abonnez-vous au groupe RDS | En Forme