Passer au contenu principal

RÉSULTATS

Cody Fajardo veut rebondir lors du retour de Vernon Adams à Montréal

Publié
Mise à jour

La séquence de quatre victoires des Alouettes a pris fin abruptement jeudi dernier, avec une cuisante défaite de 47 à 17 face à Winnipeg.

Les Oiseaux tiennent à rebondir samedi face aux Lions de la Colombie-Britannique. D'autant plus qu'il s'agira du retour à Montréal d'un ancien visage bien connu de l'organisation, le quart-arrière Verdon Adams, qui y effectuera son premier départ depuis qu'il a été échangé aux Lions.

Le 9 juillet dernier, Adams avait décroché une victoire de 35-19 contre son ancienne équipe. Pratiquement rien n'avait fonctionné pour les hommes de Jason Maas et les unités spéciales avaient notamment connu un match difficile.

« C'est quelqu'un qui peut te sortir un match incroyable, qui peut te faire des passes que tu te demandes comment il peut réaliser, mais qui peut aussi faire des erreurs. Une chose avec Vernon, c'est que s'il fait une erreur, il faut qu'on profite de l'opportunité et en prendre avantage pour nous », explique Marc-Antoine Dequoy, qui a fait trois interceptions cette saison.

Les Alouettes avaient accordé pas moins de sept sacs lors de cette rencontre, dont deux qui avaient été réussis par le Québécois Matthieu Betts. L'ancien des Spartiates du Cégep du Vieux-Montréal mène la LCF au chapitre des sacs du quart avec 12. Le garde à gauche, Pier-Olivier Lestage, et le reste de la ligne à l'attaque des Alouettes ont bien l'intention de mieux protéger Cody Fajardo samedi.

« Ils ont très bien joué la dernière fois qu'on a joué contre eux. C'est sûr qu'on veut être prêt pour ça. Je pense qu'on communique mieux que la première fois qu'on a joué contre eux. Je pense qu'on est une meilleure ligne à l'attaque qu'on l'était. Il faut seulement bien communiquer et faire son travail, et ça devrait bien se passer », estime Lestage.

Selon Fajardo, les Alouettes devront convertir leurs présences près de la zone des buts en touché. Ils n'avaient pas été en mesure de le faire suffisamment à Vancouver. Le quart-arrière promet qu'il va rebondir à la suite de sa mauvaise performance contre les Blue Bombers.

« Je crois en moi. Ma promesse est que nous allons faire mieux que 21 verges en deuxième demie. J'espère que ça va se réaliser », assure-t-il.