Au CHU Ste-Justine, Marc-Antoine Dequoy redonne en l'honneur de sa mère