Il semble que des conflits de personnalités à l’intérieur du vestiaire des Alouettes aient ultimement mené au départ de Kahlil Carter à titre de coordonnateur défensif de l’équipe la semaine dernière.

C’est du moins ce qu’a rapporté une source qui a tenu à conserver son anonymat lorsqu’elle s’est confiée à Herb Zurkowsky du Montreal Gazette.

« Il a été congédié pour un mois. Il n’y a pas eu de raisons familiales. Il ne s’entend pas bien avec les autres », a révélé la source à l’aube du début du camp d’entraînement.

Carter avait indiqué qu’il quittait son poste pour des motifs familiaux. Ce dernier demeurait cependant au sein de l’organisation des Alouettes à titre de dépisteur. Rich Stubler a pris la relève en tant que coordonnateur défensif.

« Ils ont dit qu’il profitait de son autorité, a ajouté la source en question. Il pensait être au-dessus de tout le monde. Il disait à tous qu’il était leur patron et qu’ils devaient faire ce qu’il leur disait. Il n’était pas respectueux... et il cherchait la confrontation. Il ne sera jamais le coordonnateur défensif des Alouettes. »

Montreal Gazette indique également que Carter avait déjà eu maille à partir avec le demi de coin nouvellement signé par les Alouettes en février, Tommie Campbell. Les deux hommes auraient eu une dispute musclée dans le vestiaire lors de la dernière Coupe Grey en novembre. Des coups auraient même peut-être été échangés.

« Ça ne faisait aucun sens que les deux hommes allaient travailler ensemble. Les joueurs de football que je connais ne mettent pas un tel épisode derrière eux et en oubliant tout », a rapporté une autre source.

C’est donc dans ces conditions que Mike Sherman s’apprête à amorcer son premier camp d’entraînement à la barre des Alouettes. Le coup d’envoi du camp sera donné dimanche.

Le départ de Kahlil Carter : pas une bonne chose