Passer au contenu principal

RÉSULTATS

La blessure de Joe Burrow aggravée dans un autre revers des Bengals

Publié
Mise à jour

CINCINNATI, Ohio – Pour une deuxième année de suite, les Bengals de Cincinnati vont commencer leur saison avec un dossier d'aucune victoire contre deux revers après leurs deux premiers matchs de la saison.

Les ennuis offensifs des Bengals se sont poursuivis dimanche après-midi, dans une défaite de 27-24 contre les Ravens de Baltimore, leurs rivaux de division qui trônent ainsi au sommet de l'AFC Nord avec deux victoires en autant de sorties.

Malheureusement pour les Bengals, ce n'est pas la seule mauvaise nouvelle de la journée.

Le quart-arrière vedette Joe Burrow a confirmé après le match qu'il avait aggravé sa blessure au mollet droit pendant la rencontre. Durant le match, Burrow a boîté un peu et il s'est massé le mollet sur le banc entre les séquences offensives.

« Je ne sais pas comment je me sentirai dans les prochains jours. C'est très douloureux en ce moment. Je ne sais pas comment ce sera. Je crois que je vais devoir gérer la situation quotidiennement », a commenté Burrow sur la gravité de sa blessure.

Burrow a admis avoir un peu aggravé sa blessure sur la dernière séquence offensive de l'équipe.

« Il s'agit d'un problème persistant, a déclaré Burrow lorsqu'on lui a demandé si le mollet pourrait être un problème tout au long de la saison. C'est toujours quelque chose que l'on gère. »

Dans la défaite, l'attaque des Bengals a fourni ses deux premiers touchés de la saison. Burrow et ses coéquipiers auront mis un peu plus de 102 minutes avant d'inscrire leur premier touché cette saison, qui est survenu au troisième quart.

Burrow a terminé la rencontre avec 27 passes complétées pour des gains aériens de 222 verges, en plus de lancer deux passes de touché. Le quart-arrière des Bengals a été victime d'une interception. Il a mis beaucoup de temps avant de se mettre en marche, lui qui a été limité à seulement 35 verges de gains après les deux premiers quarts.

Tee Higgins a été la cible de Burrow lors des deux touchés des Bengals. La recrue Charlie Jones a aussi inscrit un touché sur les unités spéciales.

« Je suis presque sûr qu'il pourra s'en sortir, a déclaré le receveur Tee Higgins à propos de la blessure de son quart-arrière. Nous l'avons vu surmonter des blessures à plusieurs reprises. C'est Joe. Il est mystérieux. On ne sait jamais ce qu'il va faire. »

Chez les Ravens, Lamar Jackson a complété 24 passes pour des gains de 237 verges, en plus de lancer deux passes de touché vers Mark Andrews et Nelson Anholor. Gus Edwards a aussi trouvé la zone des buts avec le jeu au sol.

La première moitié de match a été l'affaire des Ravens, qui ont totalement dominé leurs adversaires. Baltimore a tellement contrôlé le début du match que l'équipe a réalisé plus de courses (20) que les Bengals n'ont obtenu de jeux offensifs (17) dans les deux premiers quarts.

Les Ravens ont été les premiers à avoir la possession du ballon et ils ont mis la moitié du premier quart à remonter le terrain. À mi-chemin dans le quart, Edwards a mis le point d'exclamation à une possession de près de huit minutes avec un touché au sol d'une verge pour permettre à Baltimore de prendre les devants 7-0.

C'est finalement par l'entremise des unités spéciales que les Bengals ont inscrit leur premier touché de la saison. La recrue Charlie Jones, qui ne disputait que son deuxième match dans la NFL, a retourné un botté de dégagement sur 81 verges pour obtenir le premier touché de sa carrière et créer l'égalité 7-7.

Les deux formations ont ensuite échangé quelques placements au deuxième quart et les Ravens sont retraités au vestiaire avec une mince avance de 13-10.

En difficulté depuis le début de la saison, Burrow a été limité à 35 verges de gains après les deux premiers quarts. Le quart-arrière étoile a repris un peu de poil de la bête et il a mené une prometteuse séquence offensive des Bengals en début de troisième quart pour mener son équipe près de la zone des buts. Tout s'est toutefois effondré lorsque Burrow a vu sa passe être interceptée par Geno Stone, prolongeant ainsi l'attente avant de voir Burrow lancer sa première passe de touché de la saison.

Les Ravens ont pris bien soin de faire payer cher cet écart de Burrow. Dès le jeu offensif suivant, Jackson a rejoint la recrue Zay Flowers avec une longue passe de 52 verges. Baltimore a inscrit le touché quelques instants plus tard sur une passe de Jackson vers Andrews pour porter le pointage à 20-10.

Burrow a ensuite retrouvé ses repères avant la fin du troisième quart et il a mené une séquence de 71 verges, qui s'est conclue avec une passe de touché de trois verges vers Tee Higgins, offrant du même coup un premier majeur à l'attaque de Cincinnati cette saison.

Les Ravens ont toutefois repris une avance de 10 points lorsque Agholor a capté une passe de 17 verges pour le touché au quatrième quart. Baltimore est notamment parvenue à obtenir un premier jeu après avoir été en situation de 2e essai et 22 verges à un certain moment.

Burrow a redonné espoirs à ses partisans avec un peu plus de trois minutes à jouer au quatrième quart. Il a trouvé Higgins dans la zone des buts pour son deuxième touché de la rencontre, réduisant ainsi l'écart à trois points.

Les Ravens ont toutefois bien géré le temps restant au match et ils n'ont pas permis aux Bengals de reprendre le ballon une dernière fois.

Les Bengals tenteront de signer leur première victoire de la saison la semaine prochaine, lors du match du lundi soir, avec la visite des Rams de Los Angeles. Les Ravens auront l'occasion de demeurer parfaits cette saison avec un affrontement contre les Colts d'Indianapolis dimanche.