Passer au contenu principal

La défense des Seahawks malmène les Giants

Publié
Mise à jour

NEWARK, N.J. - Le demi défensif Devon Whiterspoon a connu le meilleur match de sa jeune carrière dans la NFL pour aider les Seahawks de Seattle à vaincre les Giants de New York 24 à 3, lundi soir. 

Cinquième choix au total du dernier repêchage, Whiterspoon a inscrit le premier touché de sa carrière à la fin du troisième quart. Alors que les Giants (1-3) étaient à la porte des buts, le demi de coin a intercepté la passe de Daniel Jones et a filé sur 97 verges pour réussir le majeur. Whiterspoon a également ajouté deux sacs du quart. 

Au deuxième quart, les Seahawks (3-1) ont eu la frousse. Ils ont perdu les services de Geno Smith, qui a semblé se blesser à un genou après un plaqué. Smith a toutefois repris son poste pour amorcer le troisième quart.

Le vétéran a été relativement efficace dans ce match en complétant 13 de ses 20 passes pour des gains de 110 verges. Il a décoché une passe de touché à DK Metcalf pour donner les devants aux siens au premier quart. 

Dans le camp new-yorkais, les choses sont loin de s'améliorer pour Daniel Jones et l'unité offensive de Brian Daboll. 

Jones a complété 27 de ses 34 passes pour 203 verges, mais l'ancien de Duke a lancé deux interceptions en plus d'être victime d'une échappée. La défense des Seahawks l'a malmené derrière la ligne de mêlée en réussissant 10 sacs du quart pour des pertes de 60 verges. Seattle a aussi réussi un autre sac du quart aux dépens de Parris Campbell. Les 11 sacs du quart des Seahawks égalent un record d'équipe. 

Les Giants sont la seule formation du circuit Goodell à ne pas avoir inscrit un touché en première demie cette saison. Pire encore ; ils ont été déclassés 77 à 9 lors des 30 premières minutes de jeu de leurs quatre premiers matchs. New York a eu les devants pendant seulement 19 secondes depuis le début de la campagne 2023. 

À leur premier match de la saison, également devant leurs partisans, les G-Men avaient été humiliés au compte de 40 à 0 par les Cowboys de Dallas.

Jamal Adams joue de malchance

Revenu au jeu après une absence de 385 jours, le maraudeur des Seahawks Jamal Adams n'a pas connu le retour souhaité. Après seulement neuf jeux défensifs, il a été forcé de quitter le match en raison d'une commotion cérébrale.

Adams semblait toutefois en désaccord avec la décision des médecins indépendants présents au MetLife Stadium. Il a échangé quelques mots avec ces derniers sur les lignes de côté avant de se diriger vers le vestiaire des visiteurs. 

Les Giants étaient encore une fois privés des services du porteur de ballon étoile Saquon Barkley, qui soigne une blessure à une cheville.